un voyage - une aquarelle ... - Aquarelliste et peintre voyageur
Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Aquarelliste et peintre voyageur
  • Aquarelliste et peintre voyageur
  • : En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
  • Contact

Me joindre, les stages, etc. :

Pour m'écrire, cliquez ici

Pour le calendrier des stages 2020 cliquez ici

Plein de nouveautés vous attendent !

(pour les tarifs et disponibilités me les demander directement en cliquant ici)

-  Les stages "aquarelle" dans l'Hexagone sont ouverts aux débutants et aux pratiquants déjà confirmés souhaitant se perfectionner : ils ont pour but d'apporter efficacité et aisance d'expression à l'aquarelliste de terrain. Nombreux sont les aquarellistes issus de mes stages ou passés s'y perfectionner depuis 4 décennies...
- Les stages "carnets de voyages" sont une véritable immersion dans la pratique du carnet de voyage et de l'aquarelle sur le terrain, orientés "autonomie" ils sont ouverts aux stagiaires ayant assez de pratique pour en profiter pleinement . De la Provence au Jura Oriental et jusqu'au Portugal, ce sont quelques destinations où vous pourrez aller en 2020...

- Tous les stages sont différents, n'hésitez pas à m'en demander les informations par courriel (voir plus haut) .

-------------------------------------------------------------------------------------------

Vous aimez ce blog ?

Alors, découvrez le site d'Alain MARC :

width="300"

 

Et abonnez-vous à sa newsletter,

cliquez sur ce bouton :

vous y retrouverez tous les futurs articles publiés ici,

plus complets, plus documentés,

plus riches, dans le respect et

la confidentialité de vos données personnelles !

(Et n’oubliez pas de confirmer dans l'e-mail sui vous sera envoyé pour vérifier votre adresse !)

-----------------------------------------------------

Extraits vidéo d'Aquarelle en Voyage :

 

 

Recherche

Partenaires

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyages :

aquarelle-bouton-2

N'hésitez pas à les contacter

et à leur commander de ma part,

ce sont de vrais amis qui soutiennent mon travail !

 

Andalousies

«Andalousie, la Route d’Alain MARC», carnet de voyage de Pierre NAVA
Découvrez article après article en cliquant sur les vignettes ci-dessous le carnet spontané de Pierre m’accompagnant en Andalousie, et les «Petites Histoires vidéo» qu’il m’a inspirées :

La-Barca-1b-Pierre-Nava.jpg

Préambule

La Barca 2a Pierre Nava

L'étape de Peniscola

Andalousie b Pierre Nava

Sur la route de l'Andalousie...

Moulin-b Pierre-San Jose 2

Au Cabo de Gata

Bateau Pierre Isleta 3b

La Isleta del Moro

Huebro Pierre vignette

Huebro, la montagne enchantée

Pierre-Nava-Guadix-4-copie-1

Guadix, les maisons troglodytiques

Rio Fardès

Le rio Fardés

22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 17:40

Revenons en Costa Brava.

Nous y avions parcouru de splendides itinéraires entre Collioure et Cadaquès il n’y a pas si longtemps que cela.

Mais c’est aujourd’hui vers de plus vastes rivages que vous allez voyager …

 

En fait, la Costa Brava s’étend sur près de 160 kilomètres avec des côtes abruptes typiques de sa si séduisante région catalane dans le nord-est de l’Espagne. Sa beauté naturelle, ses  plages de sable fin à perte de vue et de soleil d'été en font une destination évidente pour les tour-opérateurs alors que l'industrie des vacances all inclusive a décollé dans les années 1960. 

 

Maintenant, vous pouvez y trouver de modernes centres touristiques internationaux avec plus d’un hôtel gratte-ciel côtoyant les villages de pêche préservés, à l'abri des criques rocheuses. Vous pourrez y découvrir un logement typique beaucoup plus charmant que ces tours hôtels modernes. 

 

Projetez-vous dans les premiers véritables jours de beau temps en Costa Brava, dans quelques semaines à peine : pour vous évader de la foule omniprésente et avoir la chance de vous baigner dans la mer Méditerranée, pensez surtout à y aller pendant la sieste de l'après-midi et après le dîner pour un petit bain au coucher de soleil !

Outre les avantages évidents de ses nombreuses et magnifiques plages, la Costa Brava (qui signifie Côte sauvage en espagnol) est aussi une base idéale pour découvrir les innombrables richesses de la Catalogne.

 

La capitale régionale,  Barcelone est l'une des villes les plus fascinantes de la planète avec son époustouflante architecture de Gaudi, le musée Picasso, le village olympique et le célèbre  boulevard Las Ramblas. 

 

Le musée Salvador Dali à Figueres est l'un des spots touristiques les plus populaires avec le monastère bénédictin de Montserrat, perché au milieu des formations rocheuses extraordinaires des montagnes du nord-ouest de Barcelone.

Cap Créus

Les splendides couleurs de la Costa Brava au Cap Créus . Aquarelle Alain MARC 

 

Pour un sortie en  famille, il est très populaire d’aller faire un tour à Palafolls où se situe Marineland, un parc aquatique magnifique avec des dauphins, des orques,  des loutres, des spectacles d’oiseaux, la maison des reptiles et le zoo, très apprécié par les petits.

 

Rosas est la plus grande station balnéaire sur la partie nord de la Côte Sauvage, elle est situé à seulement 30 km de la frontière française.

Ce port de pêche très ancien est maintenant une destination touristique populaire qui a réussi à conserver une grande partie de son charme originel. Malgré quelques hôtels grossiers, la  ville a échappé au bétonnage du littoral qui caractérise malheureusement aujourd'hui la plupart des villes côtières espagnoles.

 

Pour vous évader, allez faire un tour à Cadaquès, au nord de Rosas, c’est une adorable petite ville qui a su préserver sa beauté traditionnelle (vous y étiez en aquarelle il y a encore peu de temps, n’hésitez pas à faire le chemin pour vous y retrouver réellement).

 

Enfin un dernier mais fort utile conseil : la Costa Brava est une région superbe, mais il vaut mieux y aller hors saison pour éviter la cohue des grandes vacances !

Port-Llegat

Petite anse sur la Méditerranée à Cadaquès . Aquarelle Alain MARC 

Partager cet article

Repost0
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 07:30

Si vous êtes plutôt du genre à vous dépenser pendant vos vacances, la transmarocaine est un raid multisports de 9 jours alliant le sport et la découverte d’un pays d’une beauté exceptionnelle.

La richesse de la nature, la diversité des sites et l'attrait pour les activités de plein air font du Maroc un lieu de vacances sportives idéal. 

Cette course d’orientation révèle le potentiel de ce beau pays en alliant les valeurs fortes de l'éco-tourisme, l'amour de la nature, respect de l'environnement et de la convivialité. L’ensemble des participants apprécieront le Maroc et ses contrastes au cours de cette manifestation sportive.

La course est conçue pour que chaque équipe choisisse le niveau de difficulté de son parcours en utilisant des balises facultatives distribuées tout au long du chemin.

Même si vous êtes dans une équipe très compétitive qui souhaite décrocher la première place,  vous profiterez de la balade tout autant que les autres. C’est le but de ce séjour. Alors, évitez de céder à la pression d'atteindre le haut du classement. Garder en tête que l’objectif de cette course est de s’amuser.

Quelles sont les participants ? L'âge moyen des participants est de 35 ans, actifs et aventureux. Vous trouverez une majorité d’hommes (70%), mais les femmes se font de plus en plus nombreuses chaque année. Les participants reviennent enchantés de raid, appréciant tout particulièrement le coté ludique et le fait que cette course soit accessible à des sportifs amateurs, le niveau de difficulté n’est pas très élevé car les organisateurs mettent l’accent sur la découverte des paysages et l'ambiance conviviale.

Comment s’y rendre ? Tout d’abord la course se situe entre Ouarzazate et Marrakech, dans le Haut Atlas. Je vous conseille de prendre un billet d’avion pas cher via les compagnies aériennes à bas prix, et réservez un hôtel afin de vous préparer une nuit avant à la course.

Alors, si vous êtes tenté, commencez à former une équipe pour le prochain raid. Explorer, donner, partager, respecter ... sont les valeurs de la Transmarocaine. Des vacances éthiques aux couleurs ocres du Maroc.

Alain MARC village-Atlas

L'un des villages typiques du Haut-Atlas qui sera traversé par la Transmarocaine en mars prochain, au milieu de paysages somptueux  : un lavis tout simple avec dessin au feutre blanc sur papier kraft, la plus efficace des façons pour traduire une réalité complexe permettant  de s'affranchir du paysage environnant, en laissant l'imagination le resituer dans sa part de rêve . Et si vous voulez en savoir plus sur la course elle-même, c'est ici qu'il faut cliquer !

Partager cet article

Repost0
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 13:16

C’est le titre d’une nouvelle catégorie d’articles que vous allez découvrir dans ce blog …

Vous avez été très nombreuses, nombreux, à parcourir mon article d’hier consacré à Yves GIROUD au Vietnam, et je tiens à vous en remercier . Lisez-moi jusqu’au bout, vous comprendrez mieux .

Il faut dire que ce que j’ai essayé de faire là est peu commun (peut-être même unique ?) dans les journaux en ligne sur Internet consacrés aux carnets de voyages : effectuer un reportage vidéo sur un carnettiste particulier et son travail au cœur de l’action dans un pays lointain !

Chose rare car difficile à réaliser, l’un des objectifs que je me suis fixés pour vous en 2011.

Dans le cas de ce reportage la tâche était d’autant plus difficile que je devais accompagner mes autres amis (es) en stage avec moi au même moment, et gérer le suivi de la mise en pratique de leur formation initiale sur le terrain sans défavoriser en rien le sérieux et la constance de mon accompagnement, de mon rôle d’animateur et maître de stage .

Gros travail :

- d’adaptation, de concentration ou d’improvisation sur place au moment du tournage des séquences, effectué avec la plus grande discrétion possible pour ne déranger ni le groupe, ni les intervenants extérieurs, ni le planning initial (je tiens d’ailleurs à remercier ici tous les participants à mes derniers voyages pour leur compréhension, leur soutien et même leur aide dans mes moments «vidéastes» !),

- d’écriture, notes et suivi script le soir toujours sur place (parfois fort tard puisque impossible à réaliser seul dans la journée) dans la tranquillité de ma chambre d’hôtel une fois la journée terminée (classement sommaire, recherche, et annotation des prises de vues + réadaptation et analyse de l’évolution des scénarios possibles, etc.) en plus de la gestion de toutes les notes et de mon travail concernant le stage en cours lui-même,

- de réalisation et post-production au retour, (même pour une petite vidéo de 5 minutes je vous assure que c’est un énorme travail pour un bonhomme tout seul depuis le dérushage, la postsynchronisation, le mixage, etc. jusqu’au montage final de la vidéo),

- d’étalonnage numérique avant finalisation (ce n’est pas du véritable étalonnage tel qu’il est réalisé au cinéma et à la télé mais certaines séquences ayant été tournées de nuit ou volontairement tournées surexposées pour être ré exploitées ultérieurement en incrustation comme la scène de la fin où Yves travaille sur le pont du bateau avec sur son carnet le paysage qui défile : hors j’y passe tout de même des heures), afin d’obtenir un équilibre chromatique et lumineux visuel de lecture sans heurts,

- enfin de finalisation, compression et mise en ligne pour que vous ayez la vidéo de la meilleure qualité possible compte tenu de mon peu de moyens …

Alors si «Un voyage, une aquarelle …» est le titre d’une nouvelle catégorie d’articles que vous allez découvrir dans ce blog, c’est d’abord pour vous remercier d’avoir été si nombreux à suivre l’article consacré à Yves et ensuite pour mettre en pratique l’une de mes résolutions vous concernant à travers ce blog en 2011 : le faire évoluer vers une dynamique qui soit plus intéressante, instructive, ludique et variée pour vous !

«Un voyage, une aquarelle …» sera une invitation au voyage .

Donc (vous allez le voir au prochain article) un petit reportage, (généralement léger et «sans prise de tête») sur un pays, une région, une ville, ou même une particularité locale (par exemple un évènement, une province française ou étrangère) : en fait un voyage avant le voyage, avec la mise en valeur de différents liens très utiles (en bleu dans le texte) que je vous conseille de cliquer si cette invitation au voyage vous tente, car ils vous ouvrent des portes en solutions pratiques (possibilités et adresses touristiques, de transport, d’hébergement, etc.) .

«Un voyage, une aquarelle …» sera enfin illustré d’une aquarelle originale en rapport avec le reportage en question, une aquarelle spécialement mise en ligne à votre intention .

Alors à très bientôt ?

Pour vous donner «l’eau à la bouche» je vous emmène aujourd’hui à Tiznit avec cette petite aquarelle (mais sans l’article qui va avec : cela c‘est avec une destination marocaine différente à celle-ci pour la très prochaine fois, vous en aurez la surprise et la primeur si vous n’en ratez pas la parution car elle vous intéressera d'autant plus si vous êtes sportives ou sportifs …) .

Tiznit : une adorable petite ville de la côte Atlantique du grand sud marocain entourée de remparts ocres et orangés, vision magique lorsque le soleil levant lèche ses longues murailles de pisé aux premières heures de la matinée… (nous y passerons d‘ailleurs lors de notre périple en 4 x 4 d’avril prochain, au fait n'écrivez plus pour ce stage car il n‘y a plus de place !) .

Partager cet article

Repost0