stages aquarelle et carnets de voyages - Aquarelliste et peintre voyageur
Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Aquarelliste et peintre voyageur
  • Aquarelliste et peintre voyageur
  • : En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
  • Contact

Me joindre, les stages, etc. :

Pour m'écrire, cliquez ici

Pour le calendrier des stages 2020 cliquez ici

Plein de nouveautés vous attendent !

(pour les tarifs et disponibilités me les demander directement en cliquant ici)

-  Les stages "aquarelle" dans l'Hexagone sont ouverts aux débutants et aux pratiquants déjà confirmés souhaitant se perfectionner : ils ont pour but d'apporter efficacité et aisance d'expression à l'aquarelliste de terrain. Nombreux sont les aquarellistes issus de mes stages ou passés s'y perfectionner depuis 4 décennies...
- Les stages "carnets de voyages" sont une véritable immersion dans la pratique du carnet de voyage et de l'aquarelle sur le terrain, orientés "autonomie" ils sont ouverts aux stagiaires ayant assez de pratique pour en profiter pleinement . De la Provence au Jura Oriental et jusqu'au Portugal, ce sont quelques destinations où vous pourrez aller en 2020...

- Tous les stages sont différents, n'hésitez pas à m'en demander les informations par courriel (voir plus haut) .

-------------------------------------------------------------------------------------------

Vous aimez ce blog ?

Alors, découvrez le site d'Alain MARC :

width="300"

 

Et abonnez-vous à sa newsletter,

cliquez sur ce bouton :

vous y retrouverez tous les futurs articles publiés ici,

plus complets, plus documentés,

plus riches, dans le respect et

la confidentialité de vos données personnelles !

(Et n’oubliez pas de confirmer dans l'e-mail sui vous sera envoyé pour vérifier votre adresse !)

-----------------------------------------------------

Extraits vidéo d'Aquarelle en Voyage :

 

 

Recherche

Partenaires

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyages :

aquarelle-bouton-2

N'hésitez pas à les contacter

et à leur commander de ma part,

ce sont de vrais amis qui soutiennent mon travail !

 

Andalousies

«Andalousie, la Route d’Alain MARC», carnet de voyage de Pierre NAVA
Découvrez article après article en cliquant sur les vignettes ci-dessous le carnet spontané de Pierre m’accompagnant en Andalousie, et les «Petites Histoires vidéo» qu’il m’a inspirées :

La-Barca-1b-Pierre-Nava.jpg

Préambule

La Barca 2a Pierre Nava

L'étape de Peniscola

Andalousie b Pierre Nava

Sur la route de l'Andalousie...

Moulin-b Pierre-San Jose 2

Au Cabo de Gata

Bateau Pierre Isleta 3b

La Isleta del Moro

Huebro Pierre vignette

Huebro, la montagne enchantée

Pierre-Nava-Guadix-4-copie-1

Guadix, les maisons troglodytiques

Rio Fardès

Le rio Fardés

6 juin 2014 5 06 /06 /juin /2014 05:35

Avant tout, un grand merci pour vos commentaires qui nous font super plaisir !

Je ne peux vous répondre encore par manque de temps, mais ce ne sera que partie remise…

Décidément, cela « bouge » beaucoup ici !

Si ce n’est le séisme que nous avons laissé à Lima et sa région (voir le journal d’hier ci-dessous), nous avons eu le plaisir de faire connaissance avec un certain nombre de volcans assez impressionnants, dont deux en activité (le dernier est entré en éruption depuis 3 jours seulement), les gens d’ici paraissant habitués à leur présence comme s’il s’agissait de vieux copains capables de grosses colères.

Il n’empêche, malgré des trajets dantesques et un manque de temps récurent, nous arrivons à dessiner et à peindre dans l’esprit si particulier des carnets de voyage de « niveau 3 », qui fait que si on n’est pas assez autonome et extrêmement rapide, on n’arrive pas à saisir les étonnantes choses et gens rencontrés sur le chemin, et on se couche plutôt frustrés en plus d’être fatigués !

Heureusement, on arrive toujours à se rattraper, et si on ne peut pas, restent les photos pour terminer au retour, solution à adopter en dernier recours, tant que les souvenirs sont encore très vivace.

Il n’empêche, pour l’instant on essaie de s’adapter à la raréfaction de l’air dans l’altiplano, les natifs de la région paraissant plus à l’aise que nous pour ne pas s’essouffler au-dessus de 4000 m d’altitude, et même si ce n’est que de l’aquarelle, l’exercice de la chose dans les montagnes Incas n’est pas encore parfaitement assimilé…

C'est le journal d'hier : panique à Lima et Callao, séisme important, etc.

C'est le journal d'hier : panique à Lima et Callao, séisme important, etc.

Aquarelle à Arequipa, sous les pentes du volcan Misti.

Aquarelle à Arequipa, sous les pentes du volcan Misti.

Double page de Rose-Marie en cours de réalisation : paysage au loin vu du même endroit.

Double page de Rose-Marie en cours de réalisation : paysage au loin vu du même endroit.

C'est le Ubinas (vu ici de l'Altiplano), qui est entré en éruption depuis 3 jours...

C'est le Ubinas (vu ici de l'Altiplano), qui est entré en éruption depuis 3 jours...

Partager cet article

Repost0
5 juin 2014 4 05 /06 /juin /2014 05:52

Depuis Lima (rassurez-vous, nous en étions déjà à plus de 600 km au moment du tremblement de terre d'avant-hier), nous voici bien au sud sur la Route des Incas, à plus de 1000 km cette fois...

Cette route suit la mythique Panaméricaine, qui longe du nord au sud le Pacifique depuis les confins de l'Alaska, jusqu'à la terre de feu. Au Pérou, rares sont les voitures qui y circulent (sinon près des villes), mais nombreux sont les camions, puisque le réseau ferré est quasi inexistant sur les immenses distances à parcourir, au pied des Andes parfois toutes proches.

Distances désertiques, minérales, à travers des paysages sauvages, parfois lunaires, splendides, toujours grandioses.

C'est par cet impressionnant et fabuleux itinéraire que commence notre voyage, la route légendaire (souvent sans parapet) des intrépides camionneurs d'Amérique du Sud capables de traverser des distances considérables en bravant mille dangers, d'où nous vous envoyons notre première carte postale du stage carnet de voyage sur la route des Incas.

Je voudrais dire que si ce type de stage n'était qu'un simple stage de formation ou d'application des carnets de voyages, ce serait déjà bien. Mais je souhaite que ce soit quelque chose de plus : une expérience de vie hors du commun, une véritable aventure individuelle et de groupe, artistique, créative, humaine, fraternelle, authentique, loin des poncifs habituels, dans laquelle chacune, chacun, puisse réaliser un véritable rêve !

Nombreuses sont déjà avec les premiers temps forts, les pages très réussies, mais de cela nous en reparlerons bientôt, dès que j'aurai 5 mn pour en photographier quelques extraits de plus...

Voyez-vous les camions, tout petits en haut de la falaise plongeant vers le Pacifique ? ...Notre route ici.

Voyez-vous les camions, tout petits en haut de la falaise plongeant vers le Pacifique ? ...Notre route ici.

Alice ne dessine pas le camion passant devant elle, mais des maisons colorées et les gens qui y vivent...

Alice ne dessine pas le camion passant devant elle, mais des maisons colorées et les gens qui y vivent...

Catherine et Rose-Marie ont quant à elles découvert le plus extraordinaire des touk-touks !

Catherine et Rose-Marie ont quant à elles découvert le plus extraordinaire des touk-touks !

Quant à moi, je vous donne déjà une idée de la suite du voyage...

Quant à moi, je vous donne déjà une idée de la suite du voyage...

C'est Modeste que je dessine, elle tisse un motif traditionnel de l'Altiplano, en laine d'alpaga.

C'est Modeste que je dessine, elle tisse un motif traditionnel de l'Altiplano, en laine d'alpaga.

Partager cet article

Repost0
26 mai 2014 1 26 /05 /mai /2014 16:56

Je voudrais vous dire, depuis tous ces endroits qui nous accueillent en plein déroulement de stages, combien le monde et beau, combien est grand le bonheur de le peindre, d’en témoigner, de nous fondre en lui à travers croquis et aquarelles des carnets de voyages…
Car je crois toujours [et plus encore maintenant avec l’expérience des années passées à emmener avec moi amis (es) et stagiaires aux quatre coins du monde ou tout près de chez soi] que c’est un privilège singulier, une chance véritable, que de pouvoir ainsi tout oublier loin des soucis quotidiens et des servitudes de la vie, à s’offrir de telles parenthèses, et puis ensuite, pouvoir les partager avec vous.
Les semaines à parcourir le temps et l’espace des deux côtés de la Méditerranée s’enchaînent vite (trop vite depuis les paysages enneigés du Jura où nous étions il y a si peu de temps encore), mais si elles nous paraissent défiler aussi vite c’est certainement qu’elles ressemblent à un rêve, un rêve éveillé dont je vous relate quelques moments parmi d’autres, que vous vivrez à votre tour à travers nos images et les mots partagés.
Bien sûr, les quelques privilégiés (es) ayant pu avoir une place, ayant réussi à venir, savent bien qu’il est dans chaque session (parce que les souvenirs ne se limitent pas aux aléas possibles du voyage) des beautés qui se méritent, des rencontres d’exception qui valent la peine de l’effort et du recul nécessaire pour bien comprendre ce qu’il doit rester d’important dans une telle aventure.
Je reviendrai vers vous dès que possible pour relater les principaux évènements qui s’accumulent jour après jour en faisant de ces moments des instants magiques, où simple croquis et notes hâtives deviennent "
véritable création" loin des hourvaris du monde citadin et de ses illusions, création de terrain simple et sans artifices, bien plus précieuse à mes yeux que les plaisirs éphémères de sa possible reconnaissance dans une quelconque exposition.
Pour aujourd’hui, je vous livre quelques-unes de nos "traces", relevées par des amis (es) photographes participants (es), que je vous laisse savourer en attendant plus de nouvelles qui vous raconteront comment nous avons fait pour ajouter des pages aux pages, dans la couleur et la lumière qui s’ouvraient sur notre chemin…

Du Haut-Atlas aux confins du désert, c’est un Maroc méconnu et magnifique qui vous attend sur la route des casbahs, en quête d’éternelles et toujours émouvantes scènes orientalistes qui séduisirent tant de peintres voyageurs… Je vous y retrouverai bientôt, en vous faisant partager picturalement notre beau voyage !

Du Haut-Atlas aux confins du désert, c’est un Maroc méconnu et magnifique qui vous attend sur la route des casbahs, en quête d’éternelles et toujours émouvantes scènes orientalistes qui séduisirent tant de peintres voyageurs… Je vous y retrouverai bientôt, en vous faisant partager picturalement notre beau voyage !

Un extrait du travail du premier jour : déjà, les réalisations sur le motif de l’ensemble du groupe sont le reflet d’une réussite née de l’enthousiasme et de l’exaltation des rencontres avec les lieux et les personnages hors du commun que nous allions croiser jusqu’au bout du stage sur notre chemin.

Un extrait du travail du premier jour : déjà, les réalisations sur le motif de l’ensemble du groupe sont le reflet d’une réussite née de l’enthousiasme et de l’exaltation des rencontres avec les lieux et les personnages hors du commun que nous allions croiser jusqu’au bout du stage sur notre chemin.

Là, c’est sur fond de soleil couchant dans l’immensité dunaire du désert, que j’esquisse ce paysage de sable qui allait nous bercer jusqu’au lendemain, de sa nuit somptueuse et étoilée.

Là, c’est sur fond de soleil couchant dans l’immensité dunaire du désert, que j’esquisse ce paysage de sable qui allait nous bercer jusqu’au lendemain, de sa nuit somptueuse et étoilée.

Deux jours plus tôt, dans les ruines saisissantes de la casbah du Glaoui à Telouet, je terminais en vitesse cette page avant de descendre avec tout le groupe, vers la vallée du Draâ.

Deux jours plus tôt, dans les ruines saisissantes de la casbah du Glaoui à Telouet, je terminais en vitesse cette page avant de descendre avec tout le groupe, vers la vallée du Draâ.

Et avant, celle de l’Ounila, de son merveilleux canyon aux argiles rouges à gypse Triassiques, avec ses ruines à ighrems et ksours troglodytiques ressemblant à des « Cliff Palace » saisissants et insolites, perdus bien loin de Mesa Verde et des Amérindiens Anasazis, remplacés ici par des tribus amazigh implantées en ces lieux sans doute bien avant l’avènement des Almoravides…

Et avant, celle de l’Ounila, de son merveilleux canyon aux argiles rouges à gypse Triassiques, avec ses ruines à ighrems et ksours troglodytiques ressemblant à des « Cliff Palace » saisissants et insolites, perdus bien loin de Mesa Verde et des Amérindiens Anasazis, remplacés ici par des tribus amazigh implantées en ces lieux sans doute bien avant l’avènement des Almoravides…

Ambiance totalement différente dans les senteurs de la garrigue : j’aime insuffler ce goût des compréhensions picturales de la lumière au milieu des pins, des oliviers et des genets, sous un soleil tout aussi généreux que celui du Maroc !

Ambiance totalement différente dans les senteurs de la garrigue : j’aime insuffler ce goût des compréhensions picturales de la lumière au milieu des pins, des oliviers et des genets, sous un soleil tout aussi généreux que celui du Maroc !

Oliviers et genets justement : un exercice que chaque participant a réussi !

Oliviers et genets justement : un exercice que chaque participant a réussi !

Partager cet article

Repost0
25 mai 2014 7 25 /05 /mai /2014 17:32
Très belle photo de Pilippe BOYER, prise lors du stage du Grand Sud 2014 dans l'oasis de Fint, où l'on voit nettement en contre-jour sur les rochers à gauche, les tentes de notre campement.

Très belle photo de Pilippe BOYER, prise lors du stage du Grand Sud 2014 dans l'oasis de Fint, où l'on voit nettement en contre-jour sur les rochers à gauche, les tentes de notre campement.

Au moment où notre avion s'envole vers le Pérou pour un nouveau carnet de voyage que je vous ferai partager bientôt (plusieurs autres articles vous attendent avant comme promis dans les posts précédents), je constate que cette "démo" d'aquarelle que j'avais publiée en janvier 2008 (qui a été déjà vue plus de 100000 fois toutes plateformes confondues dont 31 445 vues rien que sur Youtube), ne s'était pas affichée correctement sur cette page, quand je l'avais republiée !

Je vous la retranscris donc avec plaisir, puisque nous avons fait une étape cette année encore à l'oasis de Fint il y a quelques semaines à peine, lors du dernier stage du Grand Sud marocain en 4 x 4 (voir article précédent )

La vidéo de l'Oasis de Fint, de meilleure qualité sur Vimeo que sur Youtube, l'une des nombreuses vidéos que je vous fais régulièrement partager...

En attendant mon retour ici avec un détour par ma peinture (qui vous rappellera "la Nuit des musées") et la découverte de nouveaux articles nous emmenant directement dans les mystères de la couleur, je vous recopie une deuxième fois les fiches techniques accompagnant cette "démo" carnettiste de l'oasis de Fint, croquis - aquarelle réalisé en 16 / 17 mn environ, (la vidéo a été montée en léger accéléré) .

Les couleurs sont réduites au minimum (je vous recommande vivement le site "Aquarelle et Pinceaux" pour commander vos couleurs : c'est une petite entreprise familiale qu'il faut aider, animée par des passionnés qui pratiquent eux-même l'aquarelle, n'hésitez pas à leur écrire de ma part, vous y trouverez en particulier le fameux pinceau à réservoir d'eau dont je me sers en carnet de voyage) :

2 jaunes : auréoline et jaune de Naples

2 rouges : de cadmium et alizarine cramoisie

1 bleu : outremer

2 verts : or vert WN et émeraude (pas de chez WN) ou vert Winsor (WN)

Enfin 1 terre d’ombre brûlée (tronc des palmiers et mélanges rompus divers pour assombrir - par exemple ombres grises ou brunes -)

undefined

Le croquis aquarellé de la vidéo dont les traits de crayons sont plus visibles en réalité qu’ici à l’écran . (Photo Alain MARC )

undefined

Principales couleurs utilisées et leurs mélanges (tout ce qui est gris ou gris-brun se fait par mélange de ces teintes avec la terre d’ombre brûlée - petit âne, ombres personnages et des buissons au sol, etc. - )

undefined

Partager cet article

Repost0
5 mai 2014 1 05 /05 /mai /2014 23:36

Cette année, j'ai voulu que la présentation de mon programme de stages aquarelle et carnets de voyages 2014, soit déjà un voyage en elle-même. Mieux que tout autre discours, j'espère qu'elle vous emmènera dans une parenthèse d'évasion et de ravissement qui vous fera oublier quelques instants votre quotidien, même si vous ne rejoignez pas l'une de mes sessions.

Mais si le coeur vous en dit, voyager en réalisant croquis et aquarelles des plus beaux paysages, de rencontres hors du commun, des meilleurs moments de son parcours, est l'un des plus grands bonheurs que je puisse partager avec vous.

C'est à l'apprentissage et au perfectionnement in situe de ce privilège que je vous invite à travers mes stages, où vous allez pouvoir à votre tour découvrir ou approfondir tous les secrets, qui changeront votre regard sur le monde.   

Pour les renseignements détaillés (fiches techniques, prix, conditions, places disponibles, etc.), écrivez à Alain MARC en cliquant ICI

 

 

C'est d'ailleurs dans un voyage singulier que je vous emmène à travers cette vidéo, pour vous présenter ce programme de stages. Pourtant, je n'ai pas été très loin pour voir les choses différemment : comme quoi, il suffit simplement de s'en donner les moyens, pour mieux saisir la beauté des êtres et des choses, et les traduire avec originalité et caractère !

________________________________________________________________

   Ambiances et paysages de neige

du 2 au 8 mars 2014

(un clic sur l'aquarelle ouvre une fenêtre annexe se rapportant à un article consacré à ce stage)  

Théverot & Brévine mars 2013

AQUARELLE appliquée aux carnets de voyages : Voici l'un des plus intéressants thèmes abordé en 2014, comment traiter paysages et ambiances de neige en atelier et sur le motif, au coeur du plus beau domaine de ski nordique de l'Hexagone en Jura Oriental, pays où l'hiver a fait de toute une région l'histoire d'une légende : elle devient féérique lorsque forêts de sapins, maisons de montagne et clochers à bulbe sont habillés de blanc ... Réservez votre stage 2014 dès à présent, il reste encore 2 ou 3 places dans ce stage !

__________________________________________________________________________________________________________ 

    Carnet de voyage découverte "PISTES DU GRAND SUD" 

MAROC du 23 au 30 avril 2014

(un clic sur l'aquarelle ouvre une fenêtre annexe se rapportant à un article consacré à ce stage)

maroc

CARNET DE VOYAGE : Stage  "niveau 2 et 3" des stages carnets de voyages A. MARC.

Superbe circuit en 4x4 au départ de Marrakech jusqu'aux immensités de l'erg Lihoudi bien au sud de Zagora, pour les amoureux d'un Maroc hors des sentiers battus, magnifique stage en pays berbère pour découvrir les émotions des grands peintres voyageurs, et ramener un carnet marqué de l’empreinte d’un univers époustouflant, composé de rencontres, de découvertes et de paysages superbes, une mémoire peuplée d’images multicolores, de parfums innombrables, de sonorités inoubliables...

Accompagnants (es) acceptés (es) réservez vite, il reste encore 2 ou 3 places dans ce stage !   

 __________________________________________________________________________________________________________

  Lumières de Provence

du 4 au 10 mai 2014

(un clic sur l'aquarelle ouvre une fenêtre annexe se rapportant à un article consacré à ce stage)  Carte2111

AQUARELLE appliquée aux carnets de voyages : depuis un ancien domaine provençal situé près de Salon vous serez accueilli (e) pour ce stage au coeur de la Provence éternelle d'où vous rayonnerez d’Alpilles en Lubéron, vers quelques-unes des plus belles sources d'inspiration des grands maîtres de la lumière méditerranéenne.

Vous cheminerez sur leurs traces, et en retrouvant leurs thèmes préférés, ramènerez de cette semaine  des  aquarelles et pages de carnet aux couleurs des fleurs de la garrigue  au printemps.  

__________________________________________________________________________________________________________

  Stage carnet de voyage aquarelle

"TRÉSORS ANDINS et AMAZONIE"

PÉROU du 30 mai au 14 juin 2014 

Pérou 1

 Carnet de voyage au Pérou :  accompagnants (es) acceptés (es) , peu de places disponibles dans ce stage, conditions "niveau 3" des stages carnets de voyages A. MARC indispensable (autonomie en aquarelle et croquis rapide nécessaire, expérience préalable des carnets de voyages souhaitée), ce voyage s'inscrit dans le cycle des carnets de voyages lointains A. MARC, ce sera l'un des plus beaux stages de l'année, et après le succès de ceux d'Asie et d'Afrique, le premier en Amérique du Sud ! 

__________________________________________________________________________________________________________

MARINES ET PAYSAGE BRETON

du 30 juin au 4 juillet 2014

 (un clic sur l'aquarelle ouvre une fenêtre annexe se rapportant à un article consacré à ce stage)  

Ploumanach, le moulin à maréee - 3AQUARELLE appliquée au CARNET DE VOYAGE : Comment réussir vos motifs portuaires, bords de mer, bateaux, rivages, reflets, eau, vagues, rochers dans l’un des plus beaux paysages bretons...

Une session qui vous permettra de réaliser quelques-uns des plus passionnants sujets de bords de mer, stage à la thématique incontournable, faisant partie des «grands classiques» de l’aquarelle et des carnets de voyages dans l’Hexagone .

__________________________________________________________________________________________________________

  Stage "Donnez du punch à vos croquis et aquarelles pour vos carnet de voyage"

Jura Oriental du 27 Juillet au 2 août 2014

(un clic sur l'aquarelle ouvre une fenêtre annexe se rapportant à un article consacré à ce stage)  

Carte2030

Pratique de l'aquarelle dynamique en CARNET DE VOYAGE :

-  Comment concevoir un carnet de voyage unique, original et singulier, en privilégiant dessins et aquarelles à la réalisation rapide et efficace, en atelier et extérieur, avec révision des bases de l'aquarelle appliquées au carnet de voyage, adaptation au carnet du croquis sur le motif (personnages, animaux, etc.), et apprentissage de l'expression rapide, qui apportent d'immenses joies.

__________________________________________________________________________________________________________

Aquarelle en Jura Oriental

du 20 au 26 Juillet  et du

3 au 9 août 2014
(un clic sur l'aquarelle ouvre une fenêtre annexe se rapportant à un article consacré à ce stage)  

Carte3184

AQUARELLE "classique" appliquée au CARNET DE VOYAGE : deux sessions, pour ce stage pittoresque, motivant et efficace, où le lieu d'accueil reste l'un des endroits privilégiés parmi tous les lieux de séjours, car très agréable et pratique, pour profiter, quelle que soit la météo (en atelier et sur le motif), d'un apprentissage et d'un perfectionnement en douceur loin des foules estivales, dans les bucoliques et verdoyants paysages du Jura Oriental . 

__________________________________________________________________________________________________________

  Projets 2015 : Plusieurs stages spécifiques aux carnets de voyages où nous irons à la rencontre de peuples authentiques, et de lieux hors du commun sont en préparation pour 2015.

Les dates, destinations définitives, tarifs de voyages sont en cours d’étude, en redemander les détails ultérieurement, inscription possible par liste prioritaire de demande d'informations comme ce fut le cas du voyage au Rajasthan 2013 ou de celui du Pérou 2014.

Partager cet article

Repost0
27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 19:26

Étrange impression de savoir que vous êtes des centaines à vous demander ce que je peux bien devenir, quand vous n’avez de la sorte aucune de mes nouvelles grâce à ce journal en ligne…
Surtout si vous attendez la suite d’une belle aventure commencée ensemble par article et vidéo interposés, comme c’est le cas avec mon dernier post où nous avions perdu le Bonheur.
Alors, que je vous dise : tellement de choses se sont précipitées en si peu de temps (jusqu’à en dénaturer l’écoulement), que je ne pouvais vous donner de nouvelles plus tôt, les semaines écoulées étant devenues de trop courts instants, comme si les horloges du monde s’étaient emballées dans une vertigineuse accélération !
D’abord, il y a eu ces moments de magie, partagés avec le groupe du stage carnet de voyage en 4 x 4 dans le Pays du Soleil Couchant marocain : huit jours exceptionnels d’un stage tout aussi rare et enthousiasmant, en parcourant des centaines de kilomètres sur des pistes de rêve hors du commun, où nous n’avons vu touriste qui vive sur notre chemin.

AtlasBlue revueJ’avais déjà écrit un article de plusieurs pages illustrées de mes aquarelles pour la revue de bord de la compagnie «Atlas Blue» concernant cet extraordinaire circuit il y a quelques années, circuit que je nomme «La piste de lumière rose». Repris dans la revue sous le titre «D’un Atlas à l’autre», le parcours adapté cette année à notre dernier stage carnet de voyage en empruntait les plus beaux tronçons, élargis à de nouveaux itinéraires tout aussi superbes et totalement en dehors des trajets touristiques habituels.

Ce séjour d’aventure picturale, enthousiasmant et convivial, commencé sous le chaud soleil de l’Anti-Atlas, s’est poursuivi pour plusieurs d’entre-nous par un prolongement tout aussi estival (mais qui nous ramenait à la bruyante réalité des poncifs de masse) dans Marrakech la rouge, où nous avons tout de suite retrouvé nos lieux de prédilection et nos connaissances locales préférées tout en fuyant les endroits trop à la mode, …heureusement qu’il reste encore quelques quartiers authentiques dans cette ville en pleine mutation.
Inutile de dire qu’en rentrant, retrouver la froidure et la pluie fut pour chacune, chacun, un sacré retour à un quotidien plus ou moins incontournable ou bien apprécié !
Voici un extrait du film (réalisé pour les participants au stage) tourné pendant le voyage, qui vous donnera une idée de l’intensité et de l’attrait des journées vécues sous le chaud soleil du Maroc : superbes aquarelles, paysages grandioses, convivialité et découvertes permanentes…
Je reviendrai dans de futurs articles sur les meilleurs moments de ce périple, qui fut un carnet de voyage si beau que vous aurez le moment venu grand plaisir à le partager avec moi.
Ensuite, un évènement unique (puisqu’il ne se reproduira jamais plus),  qui m’a également bien monopolisé, qui a démarré pour plusieurs mois, et dont le temps fort a eu lieu tous ces jours-ci lors d’un congrès
d’exception participant à l’histoire de notre monde
Congrès cinquantenaire spéléo Millau 2013-2contemporain : j’y étais, j’y présentais sur mon stand ma peinture et le dernier de mes carnets (- plus qu’un carnet d’ailleurs - que vous allez très bientôt pouvoir découvrir et posséder, mais c’est une surprise pour les semaine à venir), un évènement où je reste aussi présent à travers l’une de mes toiles les plus récentes sélectionnée avec 28 autres parmi grand nombre d’artistes contemporains, vous verrez dans les prochains articles en quoi tout est si intimement lié, pourquoi je ne vous en ai pas parlé plus tôt (bien que…), et ne vous en dis pas plus pour le moment !
Mais pour l’instant, j’ai hâte de retrouver avec vous le Bonheur

Partager cet article

Repost0
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 18:00

Programme-stages-aquarelle

Pour toutes celles et ceux qui cherchent mon programme stages aquarelle et carnet de voyage sans arriver à le trouver, il vous suffit de cliquer sur la fenêtre ci-dessus, une nouvelle façon de voyager, de découvrir, et de traduire le monde !

Partager cet article

Repost0
7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 08:38

En aquarelle et croquis-aquarelle, c’est-ce que je vous propose de faire dans quelques jours (la semaine du 14 au 20 juillet exactement) à l’occasion du stage "Comment réussir ses croquis et aquarelles de terrain pour le carnet de voyage", et (devrais-je ajouter), ses projets d’atelier. 
C’est dire si cette session est importante (certainement la plus intéressante aussi de l’année), en matière de compréhension et d’acquisition des astuces, procédés, petits secrets et tours de mains qui peuvent vous aider à progresser vite et dans les meilleures conditions lorsqu’on veut ramener de ses sorties picturales et voyages, le meilleur de ce qu’ils nous ont offert. 
Tout cela dans un cadre de verdure idéal, en passant une semaine de découverte autour de sa passion, où le plaisir de peindre reste le vrai moteur, et celui de partager, la garantie d’une  détente conviviale et joyeuse : la maison d’hôtes de La Fresse (l’une des 22 maisons préférées des français), un endroit aussi beau que tranquille.
Son charme ?
- Je lui ai déjà consacré beaucoup d’articles ici, et nombre de médias (radios, télés, revues d’art, de décoration, gastronomie, etc.) s’en sont faits l’écho, la beauté des sites environnants, la délicieuse cuisine de la maîtresse de maison ajoutant à ce cocktail une saveur de vacances d’exception, impossible à décrire en quelques mots.


La Fresse été

"Un cocon dans la montagne" : quel titre ne peut-il mieux évoquer la maison de Christiane COLIN, qui nous accueille pour ce stage que celui-ci, synonyme de séjours à part, loin du hourvari des plages estivales ?
Mais cette session me direz-vous, que va-t-elle m’apporter de plus par rapport à un autre stage, à mes connaissances actuelles, l’expérience déjà acquise, ou mes incertitudes de débutant (e) ?
- Ce que vous trouverez difficilement ailleurs condensé en si peu de temps, et dans un cadre aussi bien adapté à une formation utile autant qu’une semaine de vacances réussie !
Le programme d’abord, aussi bien en atelier qu’en extérieur : si le dessin n’est pas votre point fort, si dessiner un personnage ou un animal vous intimide ou pire vous effraie, si d’aller sur le terrain et saisir l’essentiel de votre motif (quel qu’il soit) en quelques coups de pinceaux et couleurs est votre objectif, alors ce stage est pour vous !
Nous verrons comment adapter au mieux les moyens techniques les plus rapides et expressifs pour traduire vos émotions et souvenirs (croquis aquarellé, aquarelle rehaussée, aquarelle pure, dessin synthétique, aquarelle de synthèse, etc.), et en retirer le meilleur au service non seulement vos carnets de voyages, mais aussi de vos esquisses d’atelier.
Différents modules pratiques d’expression et de technique de terrain (comme le croquis de personnage ou d’animaux) participent aussi à la richesse et à l’intérêt de ce stage . Cela vous permettra de réaliser un carnet original dans l’esprit des plus intéressants carnets de voyages : ceux qui ont accompagnés artistes, explorateurs et scientifiques depuis les origines de cette expression.


Carte1834.jpg

Faune, flore et paysages sont à la base de carnets de voyages magnifiques, et les sujets abordés en cours de semaine vous permettront certainement de vivre une journée d’excursion inoubliable, comme celle des tourbières, écosystèmes fragiles et rares, ou celle des adorables lacs d'origine glaciaire, grandes richesses naturelles du Jura Oriental.


peinture-des-barques.jpg

Nous dessinions ce jour-là la vie tranquille d’un adorable village de pêcheurs au bord du lac St-Point dans une ambiance de paysage nordique sous les premiers rayons du soleil d’été…
Vous découvrirez surtout comment être plus efficace sur le terrain, appliquer les bases de l’aquarelle à des sujets que vous n’auriez sans doute jamais abordés sans préparation spécifique (quelques exercices et excursions ciblés à cet effet vous permettront de comprendre comment y parvenir), et s’il reste assez de temps en fin de session je rajouterai un ou deux modules rares comme celui de la réalisation d’un petit carnet origami très original ou celui des bases relevé d’empreintes.
Enfin, outre la convivialité de cette semaine riche d’expériences picturales, la diversité thématique et technique du stage, il ne devrait plus y avoir le moindre motif qui vous fasse peur après une semaine comme celle-là, et vous devriez en repartir en connaissance des atouts le plus efficaces pour aller jusqu’au bout du monde exercer votre talent !
Alors si cette semaine vous tente (ou l’une des suivantes à La Fresse), venez vite nous rejoindre car il ne reste plus que quelques places, demandez-moi conditions et bon de réservation cliquant ici ou appelez directement Christiane COLIN (notre hôtesse pour ce séjour) pour qu’elle réserve en priorité votre place au 03 81 46 51 63.

Partager cet article

Repost0
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 15:40

Vous êtes longtemps restés sans nouvelles…
Pourtant, la dernière carte postale du Rajasthan cheminait vers vous tandis que nous franchissions les continents sur le chemin du retour, à l’image même de ces missives qui vous parviennent d’endroits lointains bien après que les amis qui vous les avaient envoyées soient revenus.
Ce périple en Asie hors du commun, commencé il y a plusieurs années, s’est donc poursuivi par ce très beau stage indien dans l’esprit de celui dont la réussite et la beauté avaient mis en lumière la Birmanie l’année dernière dans nos carnets.
De ce nouveau contact avec une culture fascinante, multiple et d’une grande richesse, au cours des rencontres fortes qui marquèrent notre cheminement de carnettistes attentifs aux beautés du monde, je vous adresse cette dernière carte postale, vidéo cette fois-ci :

Mais elle est plus que la rapide mémoire de moments que vous n’avez pu partager avec nous : c’est aussi une façon pour moi de remercier chaque stagiaire qui m’accompagnait cette année dans une ambiance chaleureuse et enthousiaste, car c’est d’abord à elles toutes (messieurs où étiez-vous ?) que revient le mérite d’avoir su conserver l’osmose, l’enthousiasme, l’émerveillement, le partage, l’entraide indispensables à la réussite d’une telle aventure des semaines durant, à des milliers de kilomètres de chez nous.
Je n’ai monté dans cette vidéo qu’un extrait parmi de nombreux autres des séances spécifiques de peinture ou de travail sur le carnet : que me pardonnent celles qui ne se verront pas (ou ne verront pas leur travail) dans les images qui précèdent, car je ne pouvais pas dépasser les 4 mn si je voulais télécharger ce petit clip de l’endroit où je me trouve en ce moment.

Joueur de raga 4

Un extrait de démo visible dans la vidéo ci-dessus.
Palais Agra 3b

En pleine peinture depuis la fenêtre d’un palais.
26-01-2013 Samedi New Delhi IMGP2954

À l’ombre des ruines du Qûtb Minâr à Delhi…

Il faut dire que depuis notre retour je n’ai pas une minute pour souffler, pour vous retrouver en écrivant ici le moindre billet, car les évènements et les enchaînements de circonstances (des plus inattendues, heureuses et dynamiques) se précipitent pour me propulser (et « vous » propulser aussi, vous comprendrez prochainement pourquoi) dans l’avenir !
En attendant nous voici déjà en fin de séjour du stage de l’application d’aquarelle aux carnets de voyages « ambiances et paysages de neige » en Jura Oriental, dans une atmosphère de contes de fées ressemblant un peu au « Monde de Narnia» (souvenez-vous de notre balade fantastique avec P’tit Jo).

Sapins

Échappée du «Monde de Narnia», la forêt enchantée qui nous
accueille en plein Jura Oriental…

Si certains d’entre vous viennent de subir les caprices d’un épisode hivernal pouvant se révéler des plus désagréables, il n’en est rien ici au contraire, ce serait même l’émerveillement des Noëls enchantés de notre enfance dans lequel nous sommes retournés avec ce stage, dans un endroit idéal, rêvé pour cela :
- Peut-être avez-vous vu ces jours-ci à la télé sur France 2, l’émission de la maison préférée des français (La maison préférée des français émission présentée par Stéphane Bern, voir aussi le hors série n°2 de Maison Créative actuellement dans les kiosques) ?
Alors vous aurez vu si vous avez suivi l’émission, l’une des maisons de France qui a le plus de charme et a été choisie pour faire partie des 22 maisons finalistes de cette émission : celle de Christiane Colin, qui nous accueille en ce moment pour ce stage magique des ambiances de neige en Jura Oriental (cliquez sur le lien pour voir ou revoir la jolie maison de Christiane, l’une des plus charmantes maisons françaises).
Magique aussi la cuisine de Christiane, souvent citée dans de nombreux guides et revues, et que nombre d’émissions de radio et de télévision ont souvent mise en valeur, mais qui a été "occultée" dans l’émission (consacrée uniquement il faut bien le préciser, aux maisons de charme choisies)…

Christiane 2

Christiane COLIN devant son fameux gâteau au chocolat (réalisé sans farine et qui lui a valu un prix culinaire très apprécié), un régal supplémentaire pour terminer ce jour-là le repas…

C’est dire si nous avons là, dans ce coin de montagne privilégié, les conditions idéales pour nous réchauffer, nous réconforter et nous retrouver, après les séances d’aquarelle dans la neige et les croquis au milieu des merveilleux paysages des crêtes du Haut Doubs !
Un stage de plus qui ajoute dans le parcours de chaque participant un séjour d’exception, car il n’est pas toujours utile d’aller à des milliers de kilomètres pour vivre quelque chose d’inoubliable…

peinture 2

Une partie du groupe en plein travail sur fond de Mont Châteleu.
Théverot & Brévine mars 2013

La première ferme du Théverot, l’une de mes « démos » de cours (pochade à réaliser rapidement sur le motif)

Bientôt de retour dans mon Rouergue d’adoption, pour vous reparler d’ici la fin du printemps de plusieurs de ces évènements qui nous projetteront dans de belles aventures dont je vous ferai la surprise en priorité et que je vous ferai partager, (en attendant j'essaierai d'être plus régulier dans mes publications)...
Alors n’oubliez pas de guetter ici mes prochains billets, si vous voulez savoir en priorité de ce qu'exactement je vais bien pouvoir vous faire part !

Partager cet article

Repost0
3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 19:31

Souvenez-vous de ma première "carte postale" postée en début de stage au Rajasthan : en fait, il faudrait en poster des dizaines pour vous donner une juste idée de notre voyage !

Et les carnets... Ils en comportent déjà des dizaines mais en bien mieux, car celles-là sont plus qu’uniques et rares : elles sont inimitables.

Je renonce à tout vous raconter car les journées en valent plusieurs, les balades, découvertes, rencontres multiples et séances de peinture s’enchaînant les unes après les autres à une cadence si élevée que ces visions du Rajasthan et de l’Uttar Pradesh nous habitent maintenant au quotidien tant et si bien que nous craignons un peu le retour au quotidien quand le voyage sera fini.

Il n’empêche, le carnet de voyage sera terminé, et en le ramenant avec nous c’est bien plus que des cartes postales, des photos et des vidéos que nous ramènerons : c’est une part vivante et colorée de la mémoire d’un pays sublime où se côtoient tous les extrêmes, ce sont mille moments intenses et inoubliables définitivement éternisés sur les pages de nos carnets !

Marié arrivant à cheval avec un enfant fétiche 2 

Participer à un mariage au Rajasthan est un moment de rêve et d’émerveillement…

Ici, le marié arrive à cheval avec un enfant fétiche sensé porter bonheur aux futurs époux.

…Nous avons eu la chance d’assister à ce moment exceptionnel au son de danses et de musiques endiablées.

L’Inde des Maharadjas qui nous accueille n’est pas qu’un moment de l’histoire qui serait devenu mythe  aujourd’hui : c’est quelque chose d’encore bien vivant et de très proche dans la mémoire collective sur ces terres de magie où chaque chose peut devenir féerie à tout instant, un peu comme si sous nos yeux ébahis les légendes de Cendrillon ou de la Belle au bois dormant devenaient soudainement réalité dans un étourdissement de sonorités et de lumières éblouissantes.   

Montée des stagiaires au fort et palais d'Ambert 2Rarement stage carnet de voyage n’aura été aussi somptueux : ici, montée des stagiaires au fort d'Ambert à dos d'éléphant, une certaine façon d’imaginer ce que pouvaient ressentir les princes de ces lieux, montant à leur palais en admirant le paysage…

Yun

Les éléphants de Yuyun STOULS arrivent dans la cour d’honneur et vont docilement se ranger près des muraillent où leurs cornacs nous aideront à en descendre…

Brigitte Privat 3

Double page de Brigitte PRIVAT : une autre fête pour les yeux et le cœur comme sont toutes nos journées ici...

Mariage Jaipur 2

La fête justement : quand les femmes dansent et sont heureuses de nous faire partager leur liesse au son des tambours, des trombones et trompettes (c’était entre Jaipur et Samode, comme un moment en dehors du temps).

1-Brigitte Privat 2Avec Brigitte PRIVAT toujours : une autre double page de son carnet évoquant les saris multicolores qui égaient notre chemin.  Palais-de-Samode-4-copie-1.jpg

Du temps passé au palais de Samode où la cuisine est si bonne, il nous reste l’étrange sensation d’avoir failli rencontrer le maharadja en personne dans les couloirs et les salons finement décorés de dorures et de pierres précieuses.  Nous imaginions parfois peindre au milieu d’un petit Versailles oublié dans le pays des Mille et une nuits…    

Elisabeth Stemmer 1

Plus de mille fenêtres rien que pour la façade du Palais des Vents : Elisabeth n’en est là qu’aux premières d’entre-elles !

Elisabeth Stemmer 2 Un exemple de la prouesse des artisans décorant palais et riches demeures dans le carnet d’Elisabeth : chaque élément du bouquet est une pierre précieuse ou semi-précieuse inclue dans le marbre blanc, à la manière d'une marquèterie, et c'est comme cela dans des fresques gigantesques et raffinées sur des murs entiers, dans la plupart des palais !

Palais du Samode Bagh 2Un de nos dîners sous les étoiles dans les jardins du palais de Samode Bagh, à la lumière des braseros (nos "nini suites" sont sur le côté d'autres jardins à l'opposé).

Dans les rues au Taj MahalNombreuses sont aussi nos balades dans les rues et les villages à la rencontre d’un peuple attachant, formidable et ingénieux, où se mélangent toutes croyances et religions…

Yun 2Innombrables sont les marchands des quatre saisons et colporteurs de toutes sortes : il faut les croquer rapidement avant qu’ils ne partent plus loin vendre leur marchandise. Ici, une page du carnet de Yuyun Stouls.

Géraldine MulaLes conducteurs de tricycles attendent le long des trottoirs le passant fatigué qui louera leurs services. Géraldine Mula dessine celui-ci tandis qu’il dort sur le siège des passagers : il lui reste les pieds et la troisième roue à dessiner lorsqu’il se réveille, mais elle l’a saisi au vol, il est immortalisé !

Rivière YamunaCe qui est incroyable ici c’est qu’on passe sans arrêt d’un extrême à l’autre, d’un univers à un autre : tout se côtoie dans une démesure de bruits et de couleurs qui donnent au voyage une formidable impression de dépaysement . Là, sur toute la largeur du fleuve Yamuna à Agra, les lavandiers et lavandières nettoient et font sécher des amoncellements de linge multicolore...

Temple d'Abanari 2L’extraordinaire temple d’Abhaneri, édifié au 8ème siècle, et dédié à Lashni (femme de Vishnu) est très fréquenté, et bien qu’il soit en ruine, le culte y est encore mystérieusement fréquent.   Nicole Imberty 2

Une partie de ce même temple dessiné par Nicole Imberty comme une gravure ancienne à la manière des peintres voyageurs du siècle des lumières…

Taj MahalLa plus somptueuse des visions s’offre à nous avec le joyau du Taj Mahal, tout de marbre blanc et de pierres précieuses qui surgit de la brume au bord du fleuve Marani…

Taj Mahal Yun

Mais pour le peindre c’est de l’autre côté du fleuve qu’il faut aller pour voir apparaître dans la lumière magique du matin l’une des sept merveilles du monde, depuis longtemps classée au patrimoine de l’humanité…

Géraldine MULA 1

L’occasion de réaliser plusieurs panoramiques comme celui de Géraldine Mula,

Nicole Imberty 1  …et de Nicole Imberty.

À présent notre périple se poursuit toujours plus loin, je ne sais quand je pourrai me reconnecter pour publier un nouvel article mais je vous dis « à bientôt », à attendant de vous retrouver pour j'espère, de nouvelles aventures aquarellées.

Partager cet article

Repost0