stages aquarelle et carnets de voyages - Aquarelliste et peintre voyageur
Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Aquarelliste et peintre voyageur
  • Aquarelliste et peintre voyageur
  • : En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
  • Contact

Me joindre, les stages, etc. :

Pour m'écrire, cliquez ici

Pour le calendrier des stages 2020 cliquez ici

Plein de nouveautés vous attendent !

(pour les tarifs et disponibilités me les demander directement en cliquant ici)

-  Les stages "aquarelle" dans l'Hexagone sont ouverts aux débutants et aux pratiquants déjà confirmés souhaitant se perfectionner : ils ont pour but d'apporter efficacité et aisance d'expression à l'aquarelliste de terrain. Nombreux sont les aquarellistes issus de mes stages ou passés s'y perfectionner depuis 4 décennies...
- Les stages "carnets de voyages" sont une véritable immersion dans la pratique du carnet de voyage et de l'aquarelle sur le terrain, orientés "autonomie" ils sont ouverts aux stagiaires ayant assez de pratique pour en profiter pleinement . De la Provence au Jura Oriental et jusqu'au Portugal, ce sont quelques destinations où vous pourrez aller en 2020...

- Tous les stages sont différents, n'hésitez pas à m'en demander les informations par courriel (voir plus haut) .

-------------------------------------------------------------------------------------------

Vous aimez ce blog ?

Alors, découvrez le site d'Alain MARC :

width="300"

 

Et abonnez-vous à sa newsletter,

cliquez sur ce bouton :

vous y retrouverez tous les futurs articles publiés ici,

plus complets, plus documentés,

plus riches, dans le respect et

la confidentialité de vos données personnelles !

(Et n’oubliez pas de confirmer dans l'e-mail sui vous sera envoyé pour vérifier votre adresse !)

-----------------------------------------------------

Extraits vidéo d'Aquarelle en Voyage :

 

 

Recherche

Partenaires

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyages :

aquarelle-bouton-2

N'hésitez pas à les contacter

et à leur commander de ma part,

ce sont de vrais amis qui soutiennent mon travail !

 

Andalousies

«Andalousie, la Route d’Alain MARC», carnet de voyage de Pierre NAVA
Découvrez article après article en cliquant sur les vignettes ci-dessous le carnet spontané de Pierre m’accompagnant en Andalousie, et les «Petites Histoires vidéo» qu’il m’a inspirées :

La-Barca-1b-Pierre-Nava.jpg

Préambule

La Barca 2a Pierre Nava

L'étape de Peniscola

Andalousie b Pierre Nava

Sur la route de l'Andalousie...

Moulin-b Pierre-San Jose 2

Au Cabo de Gata

Bateau Pierre Isleta 3b

La Isleta del Moro

Huebro Pierre vignette

Huebro, la montagne enchantée

Pierre-Nava-Guadix-4-copie-1

Guadix, les maisons troglodytiques

Rio Fardès

Le rio Fardés

24 octobre 2017 2 24 /10 /octobre /2017 20:38

               J'ai le plaisir de vous faire part de la naissance d'une nouvelle rubrique dans le blog de mon site "alain-marc.fr" qui vous intéressera toutes et tous : "Vos carnets de stages" !

             Je l'inaugure avec le carnet de voyage de Françoise BOYER (réalisé au Portugal il y a déjà 2 ans) qui est le premier de cette série, tout à fait intéressant, reflétant bien l'atmosphère et les lieux où nous avions travaillé (tout autant que ceux des autres participants qui étaient superbes aussi, et dont j'attends les copies numérisées, pour les partager avec vous)... Bientôt, j'en mettrai d'autres en ligne reflétant notre dernier stage en Haut-Alentejo, mais en attendant, si je commence cette nouvelle rubrique consacrée à des carnets de stagiaires par celui-ci, c'est qu'il est complété par mes vidéos enregistrées quelques instants plus tôt sur les sites picturaux où nous avons peint, écrit et dessiné, vidéos dont j'ai régulièrement placé un lien sur certaines pages du carnet de Françoise pour mieux vous faire découvrir ce stage. 

          Maintenant, un grand "merci" d'avance à celles et ceux d'entre-vous ayant réalisé un carnet avec moi pendant un stage (carnet aujourd'hui terminé), qui voudraient le voir publié dans cette rubrique, de bien vouloir m'envoyer un e-mail pour que je leur adresse le protocole de publication (nature et format des images, réglage du scanner, nombre de pages maxi, etc.). Je le publierai ensuite après réception de la numérisation et envoi de leur travail en fonction de mon temps disponible pour cela (car énorme travail pour le transformer en ebook interactif consultable en ligne), ce sera donc de temps en temps, entre deux autres publications (merci pour votre patience si vous êtes concerné - e -, car j'ai aussi des tonnes de vidéos en retard et mille autres projets passionnants)...

        Le but de cette rubrique est d'offrir une véritable visibilité à vos carnets terminés (avec couverture, titre, etc.) s'ils ont été réalisés lors de l'un (ou plusieurs) de mes stages. Il seront vus et partagés par des milliers de personnes (oui, oui, entre mes abonnés - es - et les personnes me suivant dans les réseaux sociaux vous êtes plusieurs milliers à voir ce que je publie), ce sera pour vous (si vous êtes concerné - e -) une véritable "vitrine", d'autant plus intéressante si vous n'avez pas la patience ni le temps de créer puis d'alimenter un blog !

           Maintenant, cliquez sur l'image ci-dessous du carnet de Françoise : son carnet s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre de votre navigateur. Ensuite, laissez le temps à l'ebook de se charger en totalité avant de le lire (c'est plus ou moins rapide suivant votre connexion Internet, Mafalda Arnauth vous accompagnera de sa belle voix pendant ce temps), puis servez-vous des barres d'outils de l'ebook : mettez-vous en plein écran avec le bouton  si vous voulez vraiment profiter de ce carnet (revenez à la page Web normale avec la touche "Echap" du clavier), ou réglez la dimension de l'e-book avec la loupe + ou (- et -) le curseur associé.

Carnet de voyage de Françoise BOYER réalisé en stage aquarelle de voyage en Algarve avec Alain MARC
Carnet de voyage de Françoise BOYER (stage aquarelle de voyage d’Algarve avec Alain MARC)

 

Partager cet article

Repost0
28 septembre 2017 4 28 /09 /septembre /2017 11:01

Avant tout, je vous rappelle les nombreux voyages de préparation sur le terrain, tout le travail réalisé sur place s’étalant sur des mois et des milliers de kilomètres au total (commencé en fait par bribes, dès les années 80). Je voulais un stage d’exception, d’autant plus rare que je décidais dès le départ de ne pas le renouveler, ou très rarement.

Je vous disais : «là où je vous emmènerai, d’autres ne vous y emmèneront pas», puis je vous invitais à me suivre ...

Vous demanderez à celles et ceux qui sont venus s’ils ne sont pas comblés par tant de découvertes, de telles émotions, et pas seulement par un ciel sans nuages et un soleil d’été, loin du dépaysement d’un instant que n’importe quel guide de voyage bien fait aurait pu conseiller…

À coup sûr, il y avait « autre chose », et cela récompense la différence que je lui ai donnée par rapport à ce qui se fait habituellement pour ce genre de stage : outre les lieux d’intérêt culturel et pictural remarquables (et généralement hors sentiers battus) qui attendaient les participants, un correspondant local qui accompagne le bus pendant tout le circuit avec son véhicule personnel pour une assistance personnalisée dont je ne vous détaillerai pas ici l’efficacité, cela ne se rencontre pas dans tous les voyages, je dirai même que je n’en ai jamais entendu parler.

Une coordination programmée de longue date à la minute près entre les temps de peinture, de trajet et de découverte où l’imprévu a également sa place avec des rencontres plongeant le groupe dans un « esprit des lieux » hors du commun, cela aussi est rare.

Des étapes d’accueil et des restaurants je ne vous parlerai pas, mais ils ont été plus qu’appréciés (quelques photos quand même dans le diaporama)...

Et puis, il y a l’alchimie du groupe, le partage qui fait d’individualités une équipe, et de l’enthousiasme un élan, qui fait aussi de la dynamique générale un facteur de progression considérable venu s’ajouter à mes conseils, et à mon suivi d’animateur et de formateur.

Est maintenant venu le moment de partager avec vous (si vous n’étiez pas là, ou revivre pour celle et ceux qui avaient la chance d’être dans l’aventure), ces moments de liberté créative, de découverte, de pur bonheur, dont le diaporama ci-dessous ne traduit pas toute l’intensité, mais qui en donne déjà une petite idée .

Vous y découvrirez quelques-uns des sites où nous avons travaillé et des motifs qui y ont été peints ou dessinés (tous les endroits où nous avons été ne sont pas là - comme la crypte aux fresques médiévales de Montsarraz -, ni tous les motifs réalisés bien que j’ai essayé de représenter les travaux de tous, car le diaporama aurait été trop long).

Sachez enfin, que textes, collages éventuels et motifs annexes qu’on ne voit pas sur mes photos ont été ajoutés par chacun après mes prises de vue, mais dans le prochain (et dernier) billet que je consacrerai à ce voyage vous verrez l’un des carnets terminés, dont je compléterai certainement l’exemple par un autre carnet réalisé pendant un stage précédent au Portugal, prouvant s’il en était, ce qui peut être fait pendant ce type de stage lorsque les participants maîtrisent déjà les bases de cette activité.

Cela n’enlève nullement de l’intérêt aux autres carnets ou aux carnets débutants à l’expression si spontanée, où la gaîté et l’enthousiasme prennent le pas sur une technique qui se perfectionnera nécessairement plus tard.

Un vrai bonheur de toute façon, parce que ces instants sont précieux comme des rayons de soleil et de vie !

 

P. S. : Découvrez une autre version de cet article, en cliquant ici !

Partager cet article

Repost0
28 juin 2017 3 28 /06 /juin /2017 20:54

Il est comme cela, le stage de Catalogne - châteaux cathares : une découverte d'endroits célèbres dans le monde entier, et d'autres connus seulement des "initiés" !

Et puis au milieu de tout cela, l'apport de ma touche personnelle entre d'immenses plages de soleil (car il paraît qu'il fait bien plus mauvais ailleurs).

L'aquarelle ci-dessous (vous reconnaîtrez) est juste un instant de la journée d'hier où nous cherchions plutôt l'ombre (le but n'était pas de faire une "super aquarelle" mais bien de se faire plaisir avec 4 coups de crayon et un peu de couleur avant de poursuivre ailleurs notre chemin), et les deux photos un instant de ce matin, où la lumière était magique, tout simplement...

À plus, pour d'autres cartes postales depuis les stages d'aquarelle et carnets de voyage (les prochaines cartes viendront du Jura Oriental, c'est peut-être vous qui les enverrez, car il reste encore quelques places au cas où vous voudriez en profiter).

Cette vue, nous l'avons peint cent fois (en comptant tous les stages où nous nous y sommes arrêtés), mais nous ne nous en lasserons jamais !

Au fond les Corbières, paysage d'une immense sérénité.

Sur lequel nous avons travaillé pour commencer la journée...

Partager cet article

Repost0
13 juin 2017 2 13 /06 /juin /2017 16:50

 

Si vous en avez assez de votre quotidien, si vous voulez changer votre regard, changer d’air, découvrir de nouveaux horizons et des coins magnifiques, passer une super semaine en faisant de l’aquarelle en carnet de voyage avec des amis (es) sympa, et que vous soyez libre et disponible la semaine du 25 juin au 1er juillet courant, c’est le moment d’en profiter : j’ai une place qui se libère  au prochain stage de Catalogne et Châteaux Cathares (pour raison de santé, je joins bien fort mes vœux de prompt rétablissement à ceux de la personne concernée qui se reconnaîtra et de son entourage) !
-    Peut-être vous souvenez-vous de ma vidéo réalisée pendant mes anciens stages « De Collioure à Cadaquès » ?
(Je vous la copie ci-dessous si vous voulez la voir ou la revoir) :  

Eh bien, ce nouveau stage de Catalogne en Châteaux Cathares, c’est un petit bout du meilleur emprunté côté français au stage de Collioure à Cadaquès, et une grande part de nouveautés qui vont vous emmener de la Catalogne profonde des basses vallées du Canigou, jusqu’aux citadelles cathares du vertige accrochées aux Corbières !
Voici, en « avant – première » (et au hasard), quelques photos inédites des sites de découverte picturale qui vous attendent si vous nous rejoignez [attention, le (ou la) premier (e) à se signaler sera inscrit (e), je n’ai qu’une place de disponible, demandez-moi les infos – tarifs, conditions, etc. en cliquant
ici, il n’est pas dit que je refasse ce stage l’an prochain tant mon planning est déjà chargé] :
 

Le Canigou sera presque toujours l’incomparable décor de fond de vos balades dans la région, magnifique silhouette du premier grand sommet pyrénéen…

Et Collioure, bien sûr, incontournable pèlerinage des peintres de la Méditerranée, amoureux de sa lumière, de ses ruelles, et de son ancien port sardinier…

…Que vous découvrirez aussi depuis ses routes mythiques !

La Catalogne historique et son patrimoine roman exceptionnel, je ne les ai pas oubliés : ce sera là l’occasion de découvrir d’intéressants procédés, dont je vous réserve sur place le secret !

Imaginez ce trésor de cadran solaire : au même endroit que le précédent ! Et dire que des hordes de touristes passent juste à côté sans même le voir : pour vous, il sera dans vos carnets !

Et les petits villages de caractère : ils vous attendent aussi pour beaucoup loin des sentiers battus, je vous promets quelques surprises que vous ne serez pas prêts d’oublier…

Celui-ci se cache dans les aberres ; là, vous le voyez aux couleurs du soir, il ressemble aux petits villages perchés de Provence avec les mêmes odeurs de thym et d’autres plantes aromatiques qui se mélangeant à celles des pins.

Quant à celui-là, il me semble que je vous en ai déjà parlé, il se niche dans une sorte de paradis qui n’a rien à envier aux plus beaux endroits de la terre…
Si, si, je vous assure, j’y ai suffisamment séjourné pour le savoir (et si d’autres beaux endroits de la terre j’en connais tout de même quelques-uns, de celui-là, je peux dire qu’il est comme un rêve où on voudrait vraiment habiter) !

-    Et les paysages que vous peindrez ?
-    Ils sont faits d’un autre visage de la Méditerranée : celui que les touristes qui se pressent sur les plages (ou traversent à toute vitesse pour aller toujours plus loin), ne peuvent deviner…

Parmi eux des étangs magiques, lorsque le silence du soir redonne sa dimension sauvage aux espaces libérés de toute présence humaine, quand la nature reprend ses droits, avant une nuit paisible et enchantée.

Plus loin, le soleil se lèvera sur les criques sauvages que vous dessinerez en n’imaginant pas un instant que les deux sont presque à côté !

 En voyant certains de ces paysages, vous vous demanderez pourquoi (mais vraiment pourquoi), ils sont si peu connus, autant ignorés ?  C’est sans doute parce que leurs habitants ont eu la sagesse de ne pas les ébruiter, et de garder pour eux tous ces trésors qui sont une immense richesse, au lieu comme en tant d’endroits (en vendant leur âme), de les galvauder !

-    Et les châteaux cathares, me direz-vous : - comment les évoquer ?

En prenant assez de recul pour ne pas qu’ils vous écrasent, en laissant leur fière silhouette dessiner sur vos pages les arabesques d’une légende aux allures d’épopée, bercée des chants d’amour de troubadours en déroute, trahis par leur noblesse, leur fidélité à de pacifiques croyances, et leur sens de la liberté…

Vous découvrirez des châteaux oubliés des circuits touristiques, dont les murailles dorées, en vous transportant dans ce Moyen-Âge reculé, évoqueront bien plus que la présence cathare, avec un « je-ne-sais-quoi » de mauresque qui vous fera presque basculer de l’autre côté des Pyrénées…

Parmi les plus connus (comme Peyrepertuse), certains se confondent tant avec la roche, que les dessiner sera comme relever un défi pour mieux les rendre inaccessibles entre le bleu du ciel et le blanc des falaises où ils sont accrochés.
Voilà quelques images des sites qui vous attendent dans ce stage… Mais pour le meilleur, j’en laisse la surprise à celles et ceux qui vont y participer !

Partager cet article

Repost0
6 juin 2017 2 06 /06 /juin /2017 12:59

Vous le trouverez ici, directement sur le blog de mon site principal qui fonctionne en synergie avec celui-ci (si vous ne voulez rien rater des prochaines publications de ce nouveau blog abonnez-vous-y).

Mais ne ratez surtout pas cet article : il vaut bien un petit "clic' de souris et même davantage, car vous y trouverez quelques-unes des aquarelles de "démo" réalisées ici et là pour permettre aux participants de comprendre comment aborder les techniques d'aquarelle simplifiée que j'ai pu mettre au point pour mes carnets de voyage, et comment les appliquer rapidement et avec un succès quasi certain presque à tous les coups !

Je reviendrai bientôt (dans un prochain article de mon site principal) avec une vidéo, sur plusieurs variantes de sujets réalisés selon ces procédés d'aquarelle simplifiée, en reprenant quelques séquences tournées lors de ce même stage d'aquarelle en Provence, puis nous continuerons l'aventure du Grand Barrenc dont la vidéo également en cours de montage résume à elle seule combien mes expériences de travail en état de flow et de créativité augmentée s'avèrent payantes pour la réalisations de jolies aquarelles de voyage simples mais vivantes et colorées.

Alors, à tout de suite, sur le blog de mon site principal, et si vous voulez vous aussi apprendre les techniques de l'aquarelle simplifiée, inscrivez-vous sans tarder aux prochains stages d'été en Jura Oriental !

Rendez-vous sur la page https://alain-marc.fr/2017/06/06/un-petit-bonjour-de-provence/, et vous en saurez bien plus !

 

Partager cet article

Repost0
10 mai 2017 3 10 /05 /mai /2017 09:19

Bel article sur l'Alentejo dans Prima de mai 2017

Voici la photo de la première double page du très joli article consacré à l’Alentejo dans le numéro du magazine « Prima » de ce mois-ci.

Si vous achetez la revue, ce petit reportage ne vous décevra pas : il résume les plus jolis et intéressants coins de cette région du Portugal où nous irons peindre en septembre prochain (et où il reste encore quelques places, si vous voulez venir vous êtes la ou le bienvenu - e -).

Au moment où je reprends l’avion pour y finaliser mes repérages des années précédentes, j’aime bien la manière dont sont traitées ces pages de découverte, et, de mon côté je fais mes comptes : vraiment, je ne suis pas « cher », pas plus que le voyagiste à qui je confie la logistique du stage !  

Car si je compte (sur un seul voyage de repérages) les frais de route pour aller à l’aéroport (350 km A-R), de parking de mon propre véhicule à l’aéroport en mon absence + les frais de location d’une voiture sur place (je ne dis pas une « Smart » mais une voiture « normale » où je puisse ranger mon matériel professionnel et mes bagages) + les frais de déplacement sur environ 1000 à 1500 Km dans la région (péages, parking, carburant, etc.) + frais d’hôtels et restaurants (j’essaie d’en tester suffisamment pour qu’ils correspondent bien à la prestation attendue pour mes stages dans un rapport qualité – prix correct) + mes frais professionnels courants + l’amortissement du temps passé en préparation avant les repérages (je ne pars pas au hasard mais avec un dossier déjà épais) et pendant (j’y reste le temps voulu pour ne rien négliger ou j’y reviens si je n’ai pas eu la possibilité de tout vérifier dans le détail : kilométrages, temps de trajets entre un site et un autre, étude des temps morts, de séances effectives, paramètres picturaux et carnettistes, etc., eh bien, il me faut plusieurs stages pour amortir un seul repérage et retirer un petit bénéfice qui me permette de vivre une fois les charges payées (- n’ai-je pas le droit à une vie décente comme la moyenne des gens ?), tout en ne pénalisant pas les stagiaires par un coût exagéré bien sûr (j’ai testé plusieurs formules y compris en y allant avec mon propre véhicule, et les coûts sont similaires) ! 

Je me demande bien au passage, comment font celles et ceux de mes collègues qui proposent des prestations à moindre coût pour « s’en sortir »…à moins qu’on ne compare pas les mêmes choses, je veux bien dire « à prestations égales », car nous avons quant à nous pendant les stages un véritable « staff » et véhicule adapté à notre service concernant le voyage, des circuits (même en étoile) denses et solides quant aux hébergements et aux repas, etc.

Là-dessus, je vous dis « à très bientôt », bien amicalement.

Partager cet article

Repost0
5 mai 2017 5 05 /05 /mai /2017 22:10

Le stage carnet de de voyage aquarelle à Lisbonne est terminé : une session aussi magnifique que l'année passée, où plusieurs centaines d'illustrations ont été réalisées avec une moyenne de 4 à 6 sujets par jour (en synthèse et croquis rapide pour la plupart, il ne reste plus que notes et textes à ajouter). Je n'ai pas pu photographier le travail de toutes et tous (plusieurs de mes photos aussi, sont bougées et inexploitables), mais que celles qui ne sont pas dans cette série ne se vexent pas, ce sera pour la prochaine fois !
Tout cela avec d'adorables petits restos les pieds dans l'eau, une mini croisière inoubliable, une soirée fado, les principaux hauts-lieux et des coins secrets dans Lisbonne, la fabrique d'azulejos, et plein, plein de bons moments partagés, avec l'ultime espoir de retrouver un jour le carnet de Virginie, seule note de contrariété dans ce séjour d'exception... Mais très bientôt je pars en Alentejo pour préparer la session de septembre qui vous attend dans cette merveilleuse région, et si vous voulez venir au stage de Provence le 28 mai, il reste une place !

Villages accrochés à la falaise et ciel bleu sur la mer...

Villages accrochés à la falaise et ciel bleu sur la mer...

En ville, jusqu'au milieu de la rue ?

En ville, jusqu'au milieu de la rue ?

Lisbonne toujours aussi jolie...

Lisbonne toujours aussi jolie...

Il y a des endroits en ville où il n'y a que nous...

Il y a des endroits en ville où il n'y a que nous...

 

Au Monastère San Geronimo...

Au Monastère San Geronimo...

En croisière sur le Tage (ici, du côté de la proue)...)

En croisière sur le Tage...

Vers le Cabo do Roca...

Vers le Cabo do Roca...

 

 

Dans une calanque...

Dans une calanque...

 

 

Une rue parmi tant d'autres...

Une rue parmi tant d'autres...

 

Après Estoril...

Après Estoril...

 

Un village de charme dans les environs...

Un village de charme dans les environs...

 

 

Un petit restaurant au fond d'une autre calanque...

Un petit restaurant au fond d'une autre calanque...

...Où palourdes, dorages et bars grillés étaient délicieux !

...Où palourdes, dorades et bars grillés étaient délicieux !

Ici, la réussite s'invite dans tous les carnets !

Ici, la réussite s'invite dans tous les carnets !

Dans le palais de Regaleira...

Dans le palais de Regaleira...

Aux barques colorées de Nazaré...

Aux barques colorées de Nazaré...

 

 

En dessinant les femmes de pêcheurs...

En dessinant les femmes de pêcheurs...

 

 

Dans les rues de l'Alfama...

Dans les rues de l'Alfama...

Dans la fabrique d'azulejos...

Dans la fabrique d'azulejos...

 

Le magnifique porche d'Obidos.

Le magnifique porche d'Obidos.

 

Sur un balcon à Sintra...

Sur un balcon à Sintra...

 

...Et partout des fleurs et du soleil !

...Et partout des fleurs et du soleil !

J'arrête là cet extrait des photos du stage, j'en ai encore des dizaines, mais elles donnent déjà une idée du séjour que nous avons passé...

Sachez qu'il reste 2 places dans le stage d'Alentecho en septembre, et une (je le redis) dans celui de Provence qui démarre fin mai. Par contre, ne me demandez plus à venir à celui de "Catalogne - châteaux cathares" pour cette année : il est complet, archi-complet, nous y sommes même plus nombreux que d'habitude, et je suis navré de refuser des inscriptions sans arrêt !

Quant aux stages du Jura Oriental, s'ils vous tentent cet été, vous pouvez encore en profiter, mais sachez qu'ils seront aussi bientôt complets...

Partager cet article

Repost0
1 mai 2017 1 01 /05 /mai /2017 07:38

Je republie mon billet publié depuis Lisbonne le 1er mai car beaucoup d'entre-vous ne l'avaient pas vu :

Il paraît qu'il neige en France... Sur le pont du bateau, on peint comme on veut, on dessine comme on veut, et le carnet avance (mais on apprend et progresse en même temps, 6 pages en moyenne réalisées cette après-midi, et pour certains, en format 30 x 40 cm).

Alors, voici notre petit "bonjour" depuis le stage d'aquarelle de voyage de Lisbonne, où le temps est trop court pour vous donner une idée de ce que nous faisons, mais peut-être ces quelques photos vous donneront-elles une idée de ce que nous partageons, et de ce que peut-être un stage d'aquarelle au Portugal avec moi au mois d'avril ?
Ici, en passant près de la Tour de Belem comme rares sont les touristes qui peuvent la voir...

Un bateau rien que pour nous, le temps de découvrir l'une des plus belles villes d'Europe sous un regard carnettiste plus que privilégié, ce qui ne nous empêche pas aussi de courir la ville à la rencontre de nos propres "coins secrets"...
En tout cas depuis le bateau on ne sait où donner de la tête, tandis qu'approche une merveille que nous allons dessiner (et même peindre) le temps de l'accompagner quelques instants...

La voici donc, sujet de prédilection pour les "peintres de la marine" que nous étions un instant, venue s'ajouter aux nombreuses pages réalisées dans ce stage depuis notre arrivée : le Sagres II, 23 voiles, 243 hommes, qui part pour la haute mer continuer la légende des découvertes portugaises au plus beau du siècle du même nom, pour rappeler que Lisbonne est d'abord une capitale de la mer. Il passe à peine sous le pont du 25 avril (un autre symbole de cette ville extraordinaire, que nous découvrirons après-demain), et le dessiner ici-même sous ce pont, est une chose rare que peu de carnettistes ont la chance de partager...

Une dernière image tandis que nous remontons le Tage pour continuer notre périple face aux quartiers du barrio Alto, de Baixa - Chiado et de l'Alfama au son des fados (oui, il y en a aussi sur notre bateau), avant d'en peindre les ruelles ensoleillées... Mais cela, je ne vais pas pouvoir vous le montrer (pas plus que les superbes aquarelles réalisées) car j'ai oublié le chargeur des batteries de mon appareil photos !

Il y a dans le rapport de la tache au trait, du graphisme à la surface, du linéaire à la forme, de la valeur à la couleur, tout ce qui fait la force d'un Nicolas de Staël, d'un José Manuel Merello, ou d'un Roger Tolmer.
Même si le dernier est moins connu, j'y fais référence, car, dans l'exercice de la croisière en bateau nous permettant de découvrir Lisbonne depuis le Tage, il y avait ce rapport au monde, où dans la beauté de l'instant, les choses se révélaient au fil de l'eau intemporelles, fragiles et éphémères. Et pourtant à la fois ancrées dans l'histoire et presque ténues comme le fil d'Ariane du Pont de 25 avril suspendu au-dessus de la ville et des bateaux qui allaient et venaient dans l'imminence de la haute mer.
C'était un peu notre démarche créative, de saisir de ce que nous percevions son "atmosphère", plus que son apparence formelle. Et c'est dans des pages comme celle de Jacques qu'allaient se retrouver ces spontanéités de l'âme qui nous redonnent toute la fraicheur et la pureté de nos regards d'enfance.
Exercice réussi, qui prouve qu'en aquarelle de voyage ce que d'autres aquarellistes vont chercher à travers des déploiements de science picturale, nous allons, nous, le découvrir tout simplement, en laissant vibrer ce qui relie nos yeux à nos mains, notre regard à notre cœur.
Ce n'est qu'une expression du groupe parmi toutes les autres d'aussi grande force car chacune, chacun ce jour-là, fut dans ce stage d'aquarelle de voyage à Lisbonne, capable de saisir ce qui donnait de la valeur à cette croisière !

 

Partager cet article

Repost0
30 mars 2017 4 30 /03 /mars /2017 13:04


 

Et aussi la dernière place à prendre pour le stage carnet de voyage de « Lisbonne et sa région, un voyage au cœur du bleu » !

Nous y serons du 25 avril au 2 mai, pour 1290 € en « twin » (+ 480 € de stage, hors vols généralement très peu coûteux depuis l’aéroport le plus proche de chez vous, les frais d’excursions en minibus et d’accompagnement sur place par notre ami interprète portugais étant inclus dans ce prix, et je ne parle pas de la qualité de votre hébergement, et des petits restaurants qui vous attendent), en plus, ce sera peut-être mon dernier stage à Lisbonne, le planning de mes projets à venir étant particulièrement chargé.

Alors, si vous voulez vous joindre à nous, ne perdez pas un instant : - envoyez-moi vite un e-mail (alain.marc@wanadoo.fr) ou appelez-moi (06 74 06 24 16), car nous n’avons que jusqu’à demain midi pour valider votre inscription !

Ce stage sera l’un des premiers pour les beaux jours de cette année, suivi par celui de Provence, et des autres stages de printemps et d’été, tandis qu’à l’automne vous attend une découverte magnifique d’un Alentejo authentique et méconnu, puis en janvier / février 2018 une traversée de l’Inde du sud par le Kerala, des plus exotiques qui soit.

Partager cet article

Repost0
12 mars 2017 7 12 /03 /mars /2017 21:22

Ultimes séances d'aquarelle au stage "Ambiances et paysages de neige" du Jura Oriental... Peindre la métamorphose de l'hiver à la fonte des neiges sous un soleil déjà printanier est une fête, même si le gel des nuits étoilées cristallise encore rivières et lacs. Mais les premières fleurs où se pressent papillons et abeilles éclatent de toute part, prouvant s'il en était nécessaire que le printemps et bien là !
Je cite Yves DOUIN parmi les participants, mais toutes et tous ont réalisé de magnifiques pages de carnet et je tiens ici à les remercier, d'autant plus que sans leur enthousiasme et leur gentillesse, nous n'aurions pas eu une semaine aussi belle et réussie.

 

 

Partager cet article

Repost0