evenements - expos - biennales et salons - Aquarelliste et peintre voyageur
Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Aquarelliste et peintre voyageur
  • Aquarelliste et peintre voyageur
  • : En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
  • Contact

Me joindre, les stages, etc. :

Pour m'écrire, cliquez ici

Pour le calendrier des stages 2020 cliquez ici

Plein de nouveautés vous attendent !

(pour les tarifs et disponibilités me les demander directement en cliquant ici)

-  Les stages "aquarelle" dans l'Hexagone sont ouverts aux débutants et aux pratiquants déjà confirmés souhaitant se perfectionner : ils ont pour but d'apporter efficacité et aisance d'expression à l'aquarelliste de terrain. Nombreux sont les aquarellistes issus de mes stages ou passés s'y perfectionner depuis 4 décennies...
- Les stages "carnets de voyages" sont une véritable immersion dans la pratique du carnet de voyage et de l'aquarelle sur le terrain, orientés "autonomie" ils sont ouverts aux stagiaires ayant assez de pratique pour en profiter pleinement . De la Provence au Jura Oriental et jusqu'au Portugal, ce sont quelques destinations où vous pourrez aller en 2020...

- Tous les stages sont différents, n'hésitez pas à m'en demander les informations par courriel (voir plus haut) .

-------------------------------------------------------------------------------------------

Vous aimez ce blog ?

Alors, découvrez le site d'Alain MARC :

width="300"

 

Et abonnez-vous à sa newsletter,

cliquez sur ce bouton :

vous y retrouverez tous les futurs articles publiés ici,

plus complets, plus documentés,

plus riches, dans le respect et

la confidentialité de vos données personnelles !

(Et n’oubliez pas de confirmer dans l'e-mail sui vous sera envoyé pour vérifier votre adresse !)

-----------------------------------------------------

Extraits vidéo d'Aquarelle en Voyage :

 

 

Recherche

Partenaires

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyages :

aquarelle-bouton-2

N'hésitez pas à les contacter

et à leur commander de ma part,

ce sont de vrais amis qui soutiennent mon travail !

 

Andalousies

«Andalousie, la Route d’Alain MARC», carnet de voyage de Pierre NAVA
Découvrez article après article en cliquant sur les vignettes ci-dessous le carnet spontané de Pierre m’accompagnant en Andalousie, et les «Petites Histoires vidéo» qu’il m’a inspirées :

La-Barca-1b-Pierre-Nava.jpg

Préambule

La Barca 2a Pierre Nava

L'étape de Peniscola

Andalousie b Pierre Nava

Sur la route de l'Andalousie...

Moulin-b Pierre-San Jose 2

Au Cabo de Gata

Bateau Pierre Isleta 3b

La Isleta del Moro

Huebro Pierre vignette

Huebro, la montagne enchantée

Pierre-Nava-Guadix-4-copie-1

Guadix, les maisons troglodytiques

Rio Fardès

Le rio Fardés

3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 21:20

Peut-être vous souvenez-vous d’Anne-Marie MARY ?

 

Si vous voulez la retrouver et découvrir ses toiles contemporaines, de la plus intéressante facture qui soit, n’hésitez pas à aller visiter son exposition à la Galerie 349, tout près de l’aéroport Toulouse Blagnac (sortie 902.4) du 11 mai au 4 juin : elle y expose avec un sculpteur, M.P. MAJOURAU

Très bonne expo, Anne-Marie !

 

null

En haut de l’invitation, quelques peintures d’Anne-Marie.

   

Partager cet article

Repost0
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 15:57

Équipières / équipiers aquarelle :

Vous êtes ou pensez vous rendre sur la Côte d’Azur le 19 juin prochain ?

Rejoignez alors «Petit Nuage» pour peindre aux jardins de la Villa Rothschild Saint-Jean Cap-Ferrat : elle vous propose de vous retrouver pour une randonnée croquis le matin, en vous donnant rendez-vous à 10h30 au parking de la Villa Rothschild pour une balade facile et informelle d'une heure plus 30 minutes de croquis de Villa Kerylos.

Vous devriez être dans le jardin vers midi, avoir assez de temps pour le pique-nique et quelques croquis. Pour plus de détails, cliquez ICI

Et allez visiter le blog de «Petit Nuage» en cliquant sur la photo ci-dessous :     

Aquarelle-Yun-Petit-NuageJacques ALBERT : 

Vous souvenez-vous de Jacques ALBERT ?

Si vous voulez le retrouver parmi plusieurs de ses amis peintres et sculpteurs, rendez-vous à Pont à Mousson le dimanche 29 mai prochain de 10h00 à 18h00 Boulevard de Riolle, vous y êtes invités par l’Association des Artistes Mussipontains qui vous propose sa traditionnelle exposition artistique «ARCADIE» 

METZ place comedie

   «Metz», une aquarelle de jacques ALBERT

 

EBAN :

Il est inutile de vous le présenter à nouveau, mais si vous êtes à Lorient jusqu’à la fin du mois, ne ratez pas ses peintures du Vietnam chez Chapitre :

LORIENT 2011 

 

Enfin, pour ceux qui n'ont pas pu venir voir l'exposition d’Anne-Marie MARY et M-P MAJOURAU en voici une vidéo que vous ouvrirez en cliquant ici, dans laquelle on voit bien le travail de chacune et si vous voulez voir l'expo "en vrai ", elle est encore visible à la Galerie 349 près de Toulouse jusqu'au 4 juin compris (attention  seulement les  mercredi , vendredi  et samedi   après-midi de 13h30 à 19h)

Partager cet article

Repost0
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 23:43

Peut-être vous souvenez-vous de Mohamed BOUSTANE ?

Je lui avais consacré un article il y a un certain temps déjà, et c’est avec plaisir que je vous reparle de lui aujourd’hui (je lui consacrerai à l’avenir un reportage complet), car la série de ses belles expositions dans de grandes galeries Marocaines continue à la célèbre librairie - galerie «Carrefour des Arts» de Casablanca, du 5 au 27 avril prochain .

Si vous passez bientôt par cette belle ville d’Afrique du Nord, n’hésitez pas à pousser les portes de ce lieu d’échange et d’esprit, qui participe au rayonnement intellectuel et culturel de la vaste métropole .

Si Mohamed y est accueilli bientôt ce n’est pas un hasard, tout au moins la marque d’une nouvelle reconnaissance s’inscrivant dans celle de ses précédents succès, particulièrement celui de la Biennale Internationale de Sharjah en 2010 qui lui fit un grand honneur en l’invitant pour un «one man show», dans ce «phare» spirituel et culturel très sélectif des Émirats Arabes et même du Golfe Persique tout entier .

null

   On ne peut que rester muet d’admiration devant une telle calligraphie : tout en lui rendant hommage elle s’affranchit de la lettre qui devient dans un élan d’énergie une projection d’harmonie vers un absolu de pure liberté …  

Nous qui sommes relativement ignorants du rayonnement de la calligraphie contemporaine, ne pouvons imaginer la puissance spirituelle se dégageant de ses différentes tendances .

Or, elles sont autant le reflet de la pensée d’un artiste et d’un maître que celui des mouvances intellectuelles de l’époque qu’elles reflètent avec des expressions parfois «visionnaires», (ou tout au moins que j’interprète comme telles), particulièrement au travers d’œuvres comme celles de Mohamed BOUSTANE .

Connaissant Mohamed, sa grande sagesse, sa bonté naturelle et son érudition autant que l’inscription de son art dans une véritable foi et la perception visible d’une intériorité ouvrant sur l’universel, je ne peux m’empêcher de voir dans son travail comme le pressenti de tous les tourbillons de liberté et d’affirmation de l’être qui de tout temps sont les précurseurs des grands changements de civilisations plus même maintenant que jamais dans un monde arabe en plein devenir …

- Sans doute son questionnement présent s’affirme-t-il pour lui en priorité par la remise en question de la lettre dans l’art de la calligraphie ?

null

  Tout ici est écriture et non-écriture …

Statique et irréversible mouvement . Mais c’est surtout comme une grande mutation, une fabuleuse explosion solaire, une vague cosmique suspendue, figée dans l’espace temps comme pour mieux nous aider à comprendre l’immensité du Devenir …

En tout cas «ce sont de telles réflexions qui fondent actuellement cette nouvelle forme d’art.

La conscience des limites de toute écriture rend libre le calligraphe. Et, en désarabisant son écriture, plus exactement, en créant des lettres transarabes, Mohamed Boustane crée une forme de liberté bien plus radicale que celle qui existait autrefois chez les autres calligraphes arabes. Et, de plus en plus, Mohamed Boustane crée une écriture «in vue» .

Il se fait naître par la naissance de ces lettres-signes qui n’ont rien d’autre à dire sinon que tout est à lire et que toutes les lectures sont infinies. Cette calligraphie, ou postcalligraphie, est l’analogon d’une naissance qui se déroule sous nos yeux.
A proximité Mohamed Boustane lorsqu’il relie ses œuvres à un au-delà de l’esthétique, cette dernière étant en Occident centrée sur la sensibilité du corps humain, sur sa capacité émotionnelle face à certaines formes. Le beau est donc bien présent, mais non comme création humaine. Cette nouvelle forme de calligraphie ne marque pas une revendication d’autonomie de l’artiste qui traduirait, par des signes insignifiants, son intériorité à un moment de son évolution propre.
Ce qui y apparaît est une nouvelle conception de l’espace avec l’abandon des formes circulaires au profit de formes brisées vivant d’une variation ténue de couleurs internes. Ce sont dans ces espaces que s’inscrivent les lettres-signes créées par le calligraphe. Ces lettres se recouvrent elles-mêmes. Il leur arrive aussi de participer à des explosions. S’opposent des lettres-signes de grande taille et ces formes géométriques brisées où se succèdent les petites lettres signes. Les couleurs, parfois l’or, mais aussi l’opposition des pleins et des vides, contribuent, non pas au sens de l’ensemble, mais à sa signifiance. On est alors en face d’une écriture à la fois contemporaine et primordiale car immédiatement universalisable…»


- Les grands calligraphes, comme tous les autres grands artistes, créateurs et penseurs, ne seraient-ils pas aussi (souvent à leur insu) par leurs rapports à l’universel et à l’intemporalité, des capteurs extéroceptifs hypersensibles et clairvoyants des mutations de leur civilisation en devenir ?

 

Le Carrefour des Arts
vous invite au vernissage de
l'exposition de Mohamed Boustane
le mardi 5 avril à partir de 19h

Exposition du 5 au 27 avril 2011

Carrefour des Arts

Rue Essanaâri - Quartier Bourgogne, Casablanca MAROC

05 22 29 43 64

 

null

Partager cet article

Repost0
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 10:55

Avant tout un grand merci à toutes celles et ceux qui ont eu la gentillesse de voter pour moi : ils me réchauffent le cœur (et c’est bien cela le plus important) faute d’avoir pu me «hisser» dans le peloton de tête, aussi je leurs dis : ne soyez pas déçus (es) que vos votes n’aient servis à rien en ce qui me concerne (c’est un peu comme pour les élections lorsque son candidat est battu on se sent un peu «battu» soi-même) car personnellement je ne suis pas déçu : je m’attendais à ce résultat mais il m’a beaucoup appris sur ce genre de concours, et si j’y ai participé c‘est bien pour vérifier un certain nombre de choses et non la motivation des beaux voyages offerts aux gagnants (très heureux pour ceux qui les gagneront mais pour ma part j’en fais toute l’année, je les organise moi-même comme je le veux, les partageant souvent avec une petite équipe de chanceux pour lesquels je donne le maximum, et en plus ils m‘aident à gagner ma vie) !

Ah, au fait, un détail qui a peut-être toute son importance : dans le formulaire que les participants au concours avaient à remplir pour ne pas être éliminés d’office il y avait une case à cocher pour savoir si oui ou non on pouvait être présent à la finale du concours ; j’ai coché «non», parce que justement ce jour-là je serai déjà en carnet de voyage dans un endroit superbe avec une sympathique bande de veinards qui n’ont participé à aucune compétition pour en faire partie !

Cela ne m’empêche pas de féliciter très sincèrement et chaleureusement tous les finalistes de ce concours en leur signifiant mes encouragements pour qu’ils soient tous les meilleurs (ce sera difficile !) aux deux finales (celle de Bordeaux et celle de Champigny), vraiment je suis très heureux pour eux et leur souhaite la plus grande réussite possible, je rajoute que j’apprécie beaucoup certaines des œuvres sélectionnées !

Quant à moi je «tourne la page» de ce concours me promettant bien de ne plus jamais y participer fort des enseignements que j’étais venu y chercher :

- sur l’intime conviction que l’humilité doit rester l’une des valeurs essentielles d’un artiste qui réussit (et même de tout individu…), cela peut toujours servir en cas d’échec (dixit mon père qui avait bien raison de le penser) !

- sur la certitude que toute expérience est source d’enseignement et qu’on apprend plus des échecs que des réussites,

- sur le fait que le courage n’est pas de faire des choix mais de les assumer,

- sur le fait que la valeur d’un travail basé sur l’expérience d’une vie (quand on sait où elle se situe vraiment, …à plus forte raison lorsqu’elle a depuis longtemps fait ses preuves professionnellement !), ne doit pas être remise en cause par un succès ou un échec passager, plus encore avec ce genre de concours, des concours j’en ai gagnés, celui-ci je suis éliminé, ce n’est pas cela qui change mon cap, et je ne pense pas que la qualité de mon travail s’est affaiblie pendant les années qui séparent le dernier que j’ai gagné de celui-ci (au contraire je sais que j’ai progressé, mes centres d’intérêt se sont déplacés, …mais le monde a changé, nous le constatons tous les jours : le fuir ou s'y adapter autre intéressante question !),

- que lorsque l’on veut gagner un concours en s’en donne tous les moyens (et pas seulement en confiant au hasard la possibilité de sa réussite), hors là je n’ai mesuré avec objectivité ni certitude aucun des paramètres à prendre en considération (à part la pensée que ce que je présentais n’était pas complètement «minable» et en valait bien d’autres, pouvant logiquement «tenir la route»).

Je précise qu'ayant fait de la compétition dans un domaine sportif très particulier pendant plusieurs années je sais de quoi je parle, il faut prendre en compte non seulement tous ses paramètres personnels et ceux (lorsqu’ils sont quantifiables) de ses adversaires mais aussi tous les paramètres spécifiques à l’épreuve autant qu’extérieurs, ce que je n’ai pas fait (ou pas voulu faire) = conditions de l’échec assuré !

- sur la relativité des différentes notions de goût (et critères associés) dans les jugements de la perception visuelle en art (ce que je savais déjà de «l’intérieur» ayant moi-même été membre de plusieurs jurys par le passé),

- sur la considération qu’on peut avoir de la pratique de terrain lorsqu'on ne la connait pas sous sa forme la plus engagée (ce n’est pas la même chose lorsqu’on réalise un portrait sur le vif dans la dynamique du voyage ou un motif d’après nature à l’autre bout du monde en très peu de temps et souvent dans des conditions difficiles par rapport au même sujet réalisé d’après photo en atelier en prenant tout son temps même si on est très créatif et parfait sur le plan technique : ces critères ne sont pas du tout les mêmes et ne peuvent être comparés, pas plus qu'on ne peut comparer «l‘aquarelle de carnet» réalisée dans l'action de terrain et faisant partie d’un tout qui est le carnet de voyage, et l'aquarelle d’atelier - ou de terrain faite dans un esprit "atelier" - pour concevoir un «tableau» destiné à être vu (admiré) sur des cimaises ou un mur = nombreuses questions soulevées sur la finalité de chacune des deux démarches et leur approfondissement : - l'une aurait-elle moins de valeur que l'autre ?,

- pour savoir si ce critère de véritable travail sur le motif s’inscrivant dans une démarche d’investigation lié au voyage in situ (souvent bien plus poussée que le simple voyage et l’acte de «mémoire picturale» qui lui est associé) définit le carnettiste authentique pour être reconnu - et compris ! - par ceux qui ne pratiquent pas cette forme d’accomplissement créatif (et humain),

- pour essayer d’apprendre des tas de choses (par déduction) en observant la démarche marketing d’un grand fournisseur de produits beaux-arts organisant un tel concours (et encore je n’avais pas remarqué au moment où je m’étais initialement posé la question «marketing» qu'il fallait "s‘inscrire" - donc fournir un certain nombre de renseignements personnels - pour voter …) vous pouvez d'ailleurs - si donc vous êtes inscrits - consulter le résultat des votes en cliquant sur "Consulter les Votes des Membres " en bas de la page de la liste des finalistes du concours,

- enfin (et je résume en une seule phrase car il pourrait y en avoir beaucoup d’autres comme je l’écrivais déjà en réponse à l’un de vos commentaires le 25 juin dernier), ce concours m'intéressait surtout pour les analyses qui peuvent s'en dégager tant au point de vue communication globale, sociologie du Web, paramètres de synergie pyramidale (dans la mesure où on peut argumenter ces éléments tels l’influences networking sur le marketing ciblé en partenariat associé parmi bien d‘autres centres d‘intérêt), et là j’ai effectivement beaucoup appris !   

En conclusion :

1) - pas la moindre amertume dans mes pensées ni dans mes propos, je ne suis pas déçu d’avoir participé car j‘ai appris ce que je voulais savoir (c’était une expérience que je m’étais fixée quel qu‘en serait le résultat hors cela je l'avais fort bien «ciblé»),

2) - je laisse ce concours à la place qu’il avait déjà pour moi quand je vous ai demandé ce que vous pensiez de ma participation …  

À part cela il est fort probable qu’en matière de produits beaux-arts je reste fidèle à mes fournisseurs habituels (pourquoi irais-je vers d’autres ?), et que je continuerai de conseiller à mes nombreux stagiaires et non moins nombreux élèves (y compris en formation institutionnelle) ces mêmes fournisseurs desquels je suis tout à fait content sans qu’ils organisent forcément de superbes concours .

À bientôt pour d’autres aventures, je vous reparlerai de bien beaux voyages récents et à venir (avec aquarelles, croquis et peintures associés) que j’ai organisés autant pour vous que pour moi, et nous partagerons ensemble ce véritable plaisir de travailler sur le motif que rien ou pas grand-chose ne peut vraiment remplacer !

Ci-dessous les motifs que j’avais présentés au concours aquarelle Boesner 2011 et qui n’ont pas été sélectionnés dans les finalistes : A baie Halong 2Aquarelle réalisée sur le motif le 17 février 2011 au petit matin depuis la fenêtre de ma cabine sur la jonque qui mouillait en baie d’Halong .

Elle fait partie des rares travaux personnels qu’il m’est possible de réaliser pendant mes stages carnets de voyages sur l’une des pages à fond préparé pour l’aquarelle d’un petit carnet (celui où j’avais fait la démo du lac Lugu pour ceux qui m’avaient suivi au Yunnan) que j’ai moi-même conçu en assemblant plusieurs feuillets de papier à dessin (et non aquarelle), que j’ai spécialement traités pour obtenir des effets de texture fluides et transparents valorisant cette intéressante technique. Il y avait un peu de brume et du crachin, et nous ne savions pas encore qu’un drame s’était déroulé dans la nuit à quelques centaines de mètres de notre propre bateau …

Amazigh1

Aquarelle réalisée au retour des repérages destinés à la préparation du stage carnet de voyage «Grand Sud» dans la vallée marocaine du Draâ en 2005 faisant partie de mes carnets du Maroc (il s’agit d’une simple illustration) : elle pourrait tendre à prouver si besoin en était que je sais aussi réaliser des aquarelles au retour d’après photos et croquis de terrain, dans le respect des normes les plus classiques considérée comme si «ringardes» par certains …

nullAquarelle réalisée en «démo» sur le motif le 24 octobre 2009 en fin de journée dans les rizières de Yuanyang lors du stage du Yunnan … Elle fait partie de mon «carnet du Yunnan».

 null

Aquarelle réalisée au retour du stage carnet de voyage que j’avais consacré aux minorités ethniques du Vietnam au mois d’octobre 2010 : comme pour celle de la jonque en baie d’Halong elle est réalisée sur fond texturé que j’ai moi-même préparé (elle pourrait tendre à prouver si besoin en était que je sais aussi réaliser des aquarelles au retour d’après photos et croquis de terrain sur fond spécial préparé par mes soins) …

null 

Croquis aquarellé vite fait depuis l’auberge de Luoshui au bord du lac Lugu au Yunnan le 17 octobre 2009 en fin de journée : c’est l’une des femmes louant des chevaux aux touristes qui rentrait chez elle en passant devant l’auberge (nous venions de boire un verre un peu plus loin au bord du lac pour ceux qui y étaient et s’en souviennent encore, nous rentrions de notre périple en pirogues sur le lac, le groupe s'étant dispersé avant de nous retrouver pour le repas du soir)…

Partager cet article

Repost0
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 19:49

« 10 ans de peinture et de carnets de voyage cela se fête ! » … dit Ling PERRELET et de rajouter :

"Ce ne sont pas Les années qui comptent, ce sont les kilomètres ..." ainsi jauge-t-on l'état d'un véhicule .

On ne mesurera donc pas 10 ans de peinture par le nombre de tableaux réalisés mais par le chemin parcouru !

Cette exposition rassemble des oeuvres de la période 1999 - 2009 effectuées sous la houlette du peintre - plasticien Jean-Pierre Grélat .

J'espère avoir choisi les plus représentatives - sinon Les meilleures ...

J'aimerais surtout montrer l'évolution de mon travail et de mon regard ... une sorte de bilan pour éviter de faire fausse route pour la suite ou tout au moins pour garder le cap vers du meilleur !

Ling PerreletUn dessin très épuré de Ling

Les carnets de voyage c'est une autre démarche : transcrire sur Le vif les Impressions du voyage, communiquer par le biais du dessin aquarelle, essayer d'enfermer dans une page de carnet l'atmosphère d'un lieu ... et surtout de la restituer, voila un exercice ludique qui m'enchante et qui répond a mon goût pour l'anecdote et pour la narration .

Enfin, le carnet des 365 aquarelles de L'année 2006 a aussi été un voyage en soi ... dans La discipline autant que dans le défi .

Antoine PerreletTrès épurée aussi mais dans un style très différent, une théière d'Antoine...

         Par amour du thé : ma théière dans tous ses états !

(Antoine Perrelet)

Grâce à mon épouse qui m'encourage à peindre et à Jean-Plerre Grélat qui me donne Les outils et transmet son grand savoir-faire de peintre-plasticien-explorateur de moyens, doublé d'un enthousiasme sans bornes, je me suis mis a observer ces objets du quotidien dont je fais un large usage.

  À travers une multitude de techniques (classiques à l'huile, mixtes et "sauvages" - bitume, mordants et j'en passe -), j'ai tenté de mettre en avant l'intérêt esthétique que suscitent en moi les théières ...

MP Navigator EX 0002 a

Partager cet article

Repost0
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 19:16

Petite entorse à la programmation de mes articles de fin d’année pour vous parler d’un Noël différent …

Pas n’importe quel Noël, même si tous les Noëls font briller dans notre mémoire nos yeux d’enfants : un Noël à faire étinceler dans ceux de tous ces petits qui n’ont de regard pour l’avenir que celui de l’attente d’une découverte, d’une thérapie qui leur redonnerait le bonheur d’apprécier tous ceux qui à la fin de chaque année illuminent une vie .

Bien sur il y a le Téléthon, cet immense élan qui participe à ce genre de combat .

Mais je vous parle aujourd’hui d’un autre engagement : celui d’un petit garçon de quatre ans nommé Ceyrinn, celui de sa famille et d’autres enfants atteints comme lui d’un épendymome, de leur famille et des chercheurs qui se battent pour vaincre ce fléau …

Hors nous voici arrivés à un important moment de ce combat ou un évènement médiatique, artistique et culturel peut considérablement faire avancer les choses, et voici l’affiche de cet évènement (que j'ai transposée sur fond de sapins enneigés où la lumière nait ...) :

«ANGE» veut dire «Association Nous Guérirons l’Ependymome» .

C’est l’association créée en 2009 par les parents de Ceyrinn pour réunir des fonds nécessaires au financement de la recherche, (en particulier le service du Docteur GRILL de l’Institut Gustave Roussy) et pour soutenir les parents d’enfants atteints de cette tumeur . Ils n'ont ni les moyens ni les supports du Téléthon ...

Hors cette association organise sous le marteau de Maître CORNETTE DE SAINT - CYR une magnifique vente aux enchères de tableaux contemporains qui aura lieue le samedi 11 décembre 2010 à 14 h, Salle des Fêtes de la Mairie du XVI ème arrondissement de Paris (2ème étage), et l'exposition des œuvres en vente se déroulera le vendredi 10 décembre de 10H00 à 17H00 dans cette même Salle ouverte au public .

Indication pour vous y rendre (vous y verrez d’intéressantes et superbes peintures) :

Adresse : 71 Avenue Henri Martin 75016 PARIS

Métro : Ligne 9 Station Rue de la Pompe

RER : Ligne C Station Avenue Henri Martin

Bus : n° 63 ou 52 Station Pompe, Mairie du XVI ème

Parking Mandel 2, (2 Avenue Georges Mandel)

 

Cette exposition et cette vente se dérouleront sous le haut patronage du peintre et sculpteur Zurab TSERETELI, président de l’Académie des Beaux-Arts de Russie, et elle est soutenue entre autres par la RATP qui a posé 200 affiches (du 1er décembre au 8 décembre) dans le métro parisien aux meilleurs emplacements …

 

Si vous aimez la peinture, avez envie de commencer une collection d’art ou d’enrichir la vôtre tout en soutenant une action d’intelligence et de cœur voilà une occasion rêvée de vous offrir un merveilleux Noël, car il n’est de plus merveilleux Noëls que ceux qui élargissent notre conscience tout en enrichissant notre sensibilité en apportant à notre existence la seule richesse qui nourrisse notre âme : celle d’apporter aux autres, de créer du bonheur ou de l’espoir, tout en s’offrant à soi-même l’intemporalité de l’Art !

 

Si vous voulez découvrir toutes les œuvres de cette vente (et même si vous le souhaitez, enchérir en donnant à une œuvre votre offre de départ - qui deviendra alors le prix de départ de l’enchère de cette œuvre -), ou si vous voulez soutenir l’association ANGE alors n’hésitez pas : cliquez ici !

Et si vous voulez acquérir deux de mes aquarelles grand format (ou l’une des deux) au cours de ces enchères, voici celles qui y seront à la vente : «Port Méditerranéen» Aquarelle Alain MARC 50 x 65 cm, estimation 650 Euros .

 

«Oliviers et genets aux Baux de Provence» Aquarelle Alain MARC 50 x 65 cm, estimation 650 Euros .

Je précise que le fruit de cette vente sera bien sur entièrement consacré au financement de la recherche médicale destinée à combattre l’épendymome .

En pensant à Ceyrinn, sa maman, tous ses proches et aux autres enfants atteints de cette maladie (et aussi de toute autre qui gâcherait tout regard d’enfance tourné vers l’avenir), en pensant à un Noël qui ferait naître l’Espoir, en le préparant aussi pour nous, pour vous, je vous souhaite un bon week-end et vous dis «à très bientôt» …

Partager cet article

Repost0
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 08:32

Avant de nous retrouver dans notre périple au Vietnam, voici une petite parenthèse avec l’annonce de deux intéressantes expositions et d’un concours susceptibles de vous intéresser .

… Manière de patienter encore un peu avant de nous rejoindre à Hanoi pour continuer avec notre petit groupe de peintres voyageurs un passionnant carnet de voyage !

 

 

Une affiche qui laisse envisager des personnalités très différentes !

 

 

Partager cet article

Repost0
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 09:51

Si vous aimez comme moi l’aquarelle à la fois sensible et charpentée, avec une force d’expression dégageant une grande personnalité et si vous passez par Bordeaux dans les semaines qui viennent ne ratez pas l’exposition de Paty BECKER  au château de CENON

Paty Becker
Et  n’oubliez pas de nous retrouver très bientôt dans un prochain article avec la suite du carnet de Pierre NAVA et mes « Petites histoires vidéo » en Andalousie !

Partager cet article

Repost0
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 20:14

Après de nombreux tests et un démarrage plutôt « foudroyant » j’ai le plaisir de vous présenter La Tribu des Artistes (presque 700 membres depuis sa récente création !), dynamique et nouvelle communauté consacrée à l’art sous toutes ses formes, parrainée par la marque Canson, dont j’ai le plaisir d’être l’un des « ambassadeurs » concernant les groupes des carnets de voyages et des « équipiers - équipières aquarelles » qui voit là renaître sa vocation de promoteur de rencontres informelles autour de sorties picturales (secondé pour ce groupe par nos amis Catherine de Marseille et Bernard de Paris) .

- Une communauté de plus me direz-vous ?

Sans doute celle-ci n’est pas tout à fait comme les autres et je vous invite à y adhérer et à l'enrichir de votre apport au moins pour les deux groupes qui vous intéresseront le plus dans la continuité de ce blog «aquarelle en voyage.com» : les carnets de voyages et celui des «équipiers - équipières aquarelle» (cliquer sur leur lien ci avant), autant que pour vous-mêmes car les avantages que vous pouvez en retirer sont très nombreux, depuis les cours gratuits en ligne (fiches techniques et vidéos dans presque toutes les disciplines artistiques), jusqu‘à la possibilité d‘y ouvrir également gratuitement votre propre galerie, pourvu que vous ayez quelque création à partager et à faire connaître .

Divers forums vous y attendent, des informations sur l’actualité de nombreuses manifestations artistiques, etc., de quoi visiter, progresser, participer, en complément des articles et billets du blog que vous êtes en train de lire ici .

Paris ne s’étant pas fait un jour, voilà donc l’une des activités auxquelles je me suis consacré ces derniers temps : participer avec quelques autres artistes au lancement et au développement de ce site, avec en perspective l’intéressante synergie qu’il pourrait (en toute réciprocité) apporter à ce blog et aux sorties d’aquarelle auxquelles plusieurs d’entre-vous participent déjà depuis quelques mois .

Vos sorties d’aquarelle justement : elles continuent et s’amplifient avec les beaux jours !

Aussi, j’ai le plaisir de vous en communiquer pour le groupe des équipiers équipières de Paris le résumé transmis par Bernard pour la dernière rencontre qui les a emmenés au parc de Sceau, il y a quelques jours à peine (extrait d'un article de son blog, visible ici ) :

«Cette fois-ci, nous avons déserté Paris et la foule, pour la banlieue, son calme et ses parcs . Le rendez vous était au parc de Sceau où nous avons passé au moment fort agréable à l’ombre des grands arbres du parc …

Fontaine

C’est sur cette fontaine que nous avons travaillé pour notre 1ère aquarelle de la journée

P1030394


P1030391

Pour notre 2ème aquarelle nous nous sommes intéressés aux arbres avec les conseils de Françoise que je remercie encore en vous invitant a allez visiter son blog http://imourhar.over-blog.com/ Sur sa page « conseils », Françoise nous donne quelques tuyaux, merci a elle, cela permet toujours d’avancer .

Voilà mes arbres où on voit le cheminement 1 sans conseil / 2 démo de Françoise travail avec l’eau / 3 mise en pratique »

travail-sur-les-arbres-bis


P1030403

Aquarelles du groupe

La prochaine sortie sera le samedi 12 Juin  au chateau de Chamarande, nous partirons toute la journée ."


Si vous êtes sur Paris et région ou y passez bientôt, n’hésitez pas à contacter Bernard pour participer à la prochaine sortie, les sorties «parisiennes» étant maintenant bien «rodées» …

Équipiers - équipières de Nice :

Plusieurs sorties déjà à Nice où «Petit Nuage» a formidablement pris les choses en main, je site un extrait de son blog (intéressant, à visiter) :

«Notre 2ème Rando-croquis s'est passée au Fort de la Revère, sur la hauteur d'Eze-village, il y a 15 jours.  Nous étions 4 personnes, mais l'esprit de carnet s'est installé dans chacun de nous!  Christiane, qui nous avait précédé au Fort, m'a prévénu de la présence d'une magnifique empreinte d'amonite dans un coin du parking ... ! 

Grâce à elle,  j'ai pu apporter 2 feuilles de papier soie pour prendre cette empreinte (selon l'enseignement d'Alain Marc dans son atelier, à l'occasion de la Biennale du Carnet de Voyage à Clermont-Ferrand 2009) .

Depuis-le-10-04-2010 2594

Voici la vue du côté est, sur le Cap Ferrat .  

C'était brumeux ce jour là; par beau temps on voit  jusqu'au Cap d'Antibes .  Premier croquis pour toutes les filles ...

Christiane

Par Christiane ...

Depuis-le-10-04-2010 2678

Par Carine ...

Depuis-le-10-04-2010 2681

Par Yun ...

La prochaine randonnée aquarelle aura lieue au Chateauneuf - Villevieille sur la Crête du Mont Macaron à Tourette Levens, le vendredi 21 mai 2010 .  Ceux qui sont intéressés seront les bienvenus !  RDV au parking devant les ruines de Villevieille à 11h00 .

La sortie sera annulée si les nuages se transforment en pluie !

Cliquez sur l'image pour agrandir !

Rando 14

Enfin, le dimanche, 13 juin, à Saint-Jean-Cap-Ferrat, villa et jardins Ephrussi de Rothschild (voir leur site :  www.villa-ephrussi.com) . Ce jour là le jardin - parc sera ouvert gratuitement pour les peintres . 

L'endroit est tellement magnifique ! 

Par contre, il n'y aura pas de véritable randonnée aquarelle .  Quant au pique-nique sur place, il est permis .

Ces sorties sont organisée uniquement pour le plaisir de partager un bon moment entre amis .  N'oubliez pas d'apporter vos carnets - pinceaux - couleurs, chapeau - lunettes - crème solaire, de quoi boire, manger, et une montagne de bonne humeur ! 

A bientôt ...»

 

Si ces sorties vous tentent prenez contact avec Bernard et Petit Nuage, et si vous voulez en proposer vous aussi dans votre ville ou votre région, dans tous les cas n’hésitez pas à vous rajouter aux équipiers - équipières du blog Aquarelle en Voyage, et inscrivez-vous dans nos groupes de La Tribu des artistes !

Partager cet article

Repost0
11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 22:45

Dynamique et enthousiaste le groupe des équipiers - équipières de Paris continue sur sa lancé, et fête le printemps avec une belle sortie de plus à son actif sous le soleil et dans la première douceur des beaux jours .

Intéressant communiqué que celui de Bernard qui nous résume cette journée, (dont j’espère qu’elle inspirera d’autres groupes avec le retour des meilleures journées de l’année) :

 

Troisième rendez vous aquarelle sur Paris


Enfin du beau temps pour notre troisième rencontre sur Paris. Nous nous sommes retrouvés derrière Notre Dame dans le square Jean XXII .
La forte fréquentation des lieux n'a pas entamé notre désir de croquer ce charmant endroit et c'est donc par petits groupes que nous nous sommes dispersés dans le square .
Le groupe est très sympathique et très convivial, les personnes qui le composent sont pour la plupart des fidèles des stages de notre ami Alain Marc, ce qui se ressent dans certaines réalisations .
Je tiens à remercier d'ailleurs certaines personnes pour les conseils et les coups de pouce, le tout dans la bonne humeur et la franche camaraderie.
Voilà pour cette troisième édition des rendez-vous parisiens, la prochaine sortie est prévue le deuxième samedi du mois de Mai, sûrement au Parc de Sceaux.
En attendant je vous invite à venir voir les photos sur mon blog

http://ber2paris.over-blog.com/

null

 

null

 

null

 

null

  Sortie-7

 

Sortie-5


P1070794 copie

Les toits de Notre-Dame par Isabelle, et ci-dessous 2 croquis sur le vif toujours

d'Isabelle . L'idéal pour bien s'exercer est comme elle fait : alterner les travaux

de thèmes différents en un même lieu ...

 

P1070797

 

P1070795

Partager cet article

Repost0