evenements - expos - biennales et salons - Aquarelliste et peintre voyageur
Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Aquarelliste et peintre voyageur
  • Aquarelliste et peintre voyageur
  • : En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
  • Contact

Me joindre, les stages, etc. :

Pour m'écrire, cliquez ici

Pour le calendrier des stages 2020 cliquez ici

Plein de nouveautés vous attendent !

(pour les tarifs et disponibilités me les demander directement en cliquant ici)

-  Les stages "aquarelle" dans l'Hexagone sont ouverts aux débutants et aux pratiquants déjà confirmés souhaitant se perfectionner : ils ont pour but d'apporter efficacité et aisance d'expression à l'aquarelliste de terrain. Nombreux sont les aquarellistes issus de mes stages ou passés s'y perfectionner depuis 4 décennies...
- Les stages "carnets de voyages" sont une véritable immersion dans la pratique du carnet de voyage et de l'aquarelle sur le terrain, orientés "autonomie" ils sont ouverts aux stagiaires ayant assez de pratique pour en profiter pleinement . De la Provence au Jura Oriental et jusqu'au Portugal, ce sont quelques destinations où vous pourrez aller en 2020...

- Tous les stages sont différents, n'hésitez pas à m'en demander les informations par courriel (voir plus haut) .

-------------------------------------------------------------------------------------------

Vous aimez ce blog ?

Alors, découvrez le site d'Alain MARC :

width="300"

 

Et abonnez-vous à sa newsletter,

cliquez sur ce bouton :

vous y retrouverez tous les futurs articles publiés ici,

plus complets, plus documentés,

plus riches, dans le respect et

la confidentialité de vos données personnelles !

(Et n’oubliez pas de confirmer dans l'e-mail sui vous sera envoyé pour vérifier votre adresse !)

-----------------------------------------------------

Extraits vidéo d'Aquarelle en Voyage :

 

 

Recherche

Partenaires

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyages :

aquarelle-bouton-2

N'hésitez pas à les contacter

et à leur commander de ma part,

ce sont de vrais amis qui soutiennent mon travail !

 

Andalousies

«Andalousie, la Route d’Alain MARC», carnet de voyage de Pierre NAVA
Découvrez article après article en cliquant sur les vignettes ci-dessous le carnet spontané de Pierre m’accompagnant en Andalousie, et les «Petites Histoires vidéo» qu’il m’a inspirées :

La-Barca-1b-Pierre-Nava.jpg

Préambule

La Barca 2a Pierre Nava

L'étape de Peniscola

Andalousie b Pierre Nava

Sur la route de l'Andalousie...

Moulin-b Pierre-San Jose 2

Au Cabo de Gata

Bateau Pierre Isleta 3b

La Isleta del Moro

Huebro Pierre vignette

Huebro, la montagne enchantée

Pierre-Nava-Guadix-4-copie-1

Guadix, les maisons troglodytiques

Rio Fardès

Le rio Fardés

22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 10:52

Après vous avoir parlé de l’exposition de Laurette GEVAUDAN je voudrais aujourd’hui vous présenter celle qu’Évelyne DAUVERGNE qui se déroulera à Essaouira du 2 au 22 juin prochain .
Celles et ceux d’entre-vous qui étaient à mon stage carnet de voyage de Marrakech d’avril 2006 se souviennent certainement d’Évelyne, cette sympathique jeune femme, artiste dans l’âme très douée .
Son exposition à Essaouira aura sans nul doute un grand retentissement au Maroc, pays qu’elle affectionne particulièrement .
Si vous passez par Mogador la ville blanche et bleue ouverte sur l’océan ne ratez pas l’exposition d’Évelyne et transmettez-lui toutes mes amitiés .
invitationexpoevelynedauvergne

Partager cet article

Repost0
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 22:17

Oui, au moment où vous lisez cet article, je suis en Andalousie, avec un nouveau groupe en quête de découvertes et d’accomplissement à travers leur carnet de voyage, mais vous voyez, je ne vous oublie pas !
Parmi les différents articles programmés en attendant notre retour voici une interview que je ne vous avais pas encore faite écouter . Elle est réalisée par une jeune et dynamique radio : «Radio Larzac», dont les émissions sont écoutées bien au-delà des espaces lumineux du Haut Languedoc sur lesquels elle rayonne depuis la ville de Millau . J’y parle de ma passion, de mon chemin, de mes projets, vous en saurez beaucoup sur moi en l'écoutant (vous verrez il y a même un rapport profond à l'Andalousie ...) :

Quant à l’Andalousie où nous nous trouvons en ce moment c’est pour cette immense et magnifique province ibérique la plus belle période de l’année, celle où partout la fête sous toutes ses formes exalte le printemps : romerias, ferias, commémorations profanes et religieuses mélangées !
Sur tous les murs, dans les vitrines, fleurissent les carteles qui annoncent l‘évènement .
Un cartel c’est une affiche, et dans le processus de la feria ce sont aussi les «têtes d’affiches», les toreros vedettes des corridas qui lancent localement les temps forts de la «temporada» .
Nous n’avons aucune idée ici (sauf bien sûr dans certains coins du sud-ouest, et de quelques départements du pourtour méditerranéen) de ce que cela représente .
Ce qui m’intéresse quant à moi n’est pas la féria, la corrida en tant que telles, c’est de tout temps ce qui a fasciné les plus grands artistes méditerranéens, (à commencer par Picasso)  : la rencontre d’un mystère millénaire et de ses puissances génésiques avec l’âme d’un peuple tout entier, qui se traduit de mille façon, depuis l’habit de lumière jusqu’aux fastes enfiévrés des prières de romerias dans les villages les plus reculés .
Il y a là le plus incroyable ferment que l’on puisse imaginer pour qui aime l’Andalousie et a envie de créer !
Le cartelDans cet extrait de mon premier carnet de voyage en Andalousie j’essayais déjà de découvrir derrière le regard énigmatique des toreros la raison de ce mystère jamais encore élucidé  …

Partager cet article

Repost0
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 00:21

Deux intéressantes inititiatives qui n'ont rien à voir l'une avec l'autre mais sur lesquelles je donne un petit coup de projecteur :
L'intéressante conférence - rencontre autour de l'aquarelle de Claudie CAPDEVILLE à Lézignan (Corbières), vendredi prochain 20 avril à 18 h 30  ESPACE GIBERT, (entrée libre) .
confrence


Celle d'Anne-Marie MARY qui expose  à La Gleysette jolie chapelle désaffectée transformée en salle d'expo commune de Lacroix-Falgarde -Haute-Garonne - une trentaine de peintures à l'huile abstraites , série intitulée "Au-delà ...la lumière " en compagnie d'Yves Carayon qui expose en même temps ses céramiques  .

Expo A-Marie

Partager cet article

Repost0
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 12:02

Si je vous révèle ce secret en ce jour de Pâques (personne sauf moi-même ne le savait avant vous), c’est qu’en cette journée hautement symbolique pour la chrétienté (parce qu’elle est symbole de résurrection à travers la résurrection du Christ),  je voulais à ma façon vous remercier de participer sans le savoir à une autre résurrection pour laquelle à partir du printemps prochain vous et moi serons impliqués en commun !
- À laquelle me demanderez-vous ?
- Ne soyez pas inquiets : celle "toute simple", de la nature qui à travers la renaissance de la végétation et la poussée des bourgeons de feuillus au printemps se traduit par le renouveau des cycles d’assimilation chlorophyllienne et de photosynthèse dans l'écosystème forestier au moment du retour des plus beaux jours, jusqu’à l’automne suivant .
Bon, je vois que vous ne me suivez pas très bien …
- Pourquoi vous remercierais-je pour cela, en quoi y participeriez-vous, et d’abord comment m’avez-vous aidé à planter un arbre ?
Voici la réponse : si ce blog existe c’est grâce à vous, vous qui le lisez et je vous en remercie beaucoup .
Eh bien donc je vais vous dire mieux que cela : en le lisant vous m’avez aidé tout en augmentant sa notoriété, à prendre conscience des émissions de dioxyde de carbone liées à son fonctionnement !
- Savez-vous que d’après une étude d’Alexander Wissner-Gross, diplômé en physique de l’université américaine de Harvard, la consultation d’une page web conduit en moyenne à l’émission de 20 milligrammes de CO2, soit 0,02 grammes ?
Pour un blog avec un trafic moyen (environ 15 000 pages vues par mois, et j’en ai beaucoup plus certains mois), cela correspond à des émissions annuelles de 3,6 kg de dioxyde de carbone. Cette valeur est à remettre en majeure partie sur le compte de la consommation électrique liée à l’utilisation de serveurs et matériels informatiques, et à leur refroidissement, très énergivore.
Il fallait faire quelque chose, (je vous invite à en faire autant si vous avez un blog), et j’ai trouvé la réponse en participant à l’opération «Blog zéro Carbone», qui me permet de réduire mes émissions de gaz à effet de serre grâce à la plantation d’un arbre !
Celui-ci compensera les émissions de dioxyde de carbone liées au fonctionnement de mon blog, ce qui explique la présence dans ma colonne de gauche du nouveau petit logo «Mon site est neutre en carbone» .
Je vous avoue que cela part d’une intéressante initiative sur le net.
Le concept est simple : un arbre sera planté pour tout site arborant ce badge, et expliquant la démarche . Plusieurs centaines de blogs ont déjà participé à cette opération qui paraît aussi sincère, qu’altruiste .
À présent, combien de CO2 un arbre serait-il capable d’absorber ?
Il est difficile de donner une réponse précise car la capacité d’absorption de CO2 d’un arbre peut énormément varier, (elle dépend autant de l’essence de l’arbre, de son exposition à la lumière, de la période de végétation, des changements de température dans le milieu, de la quantité d’eau disponible et de la qualité des sols), mais les valeurs usuelles fournies par les scientifiques vont de 10 à 30kg de dioxyde de carbone absorbés annuellement par un arbre au maximum de sa croissance !  
Quant à «Blog zéro Carbone», cette initiative a choisi de rester relativement peu ambitieuse sur ces valeurs, en retenant le chiffre moyen de 5 kg par arbre et par an .
Cela veut dire qu’un arbre suffit pour compenser les émissions de CO2 d’un blog !
En se basant aux calculs ci-dessus, sachant que la capacité d’absorption d’un arbre est estimée à au moins 5 kg de CO2 par an, et qu’un blog moyen en émet 3,6 kg, la plantation d’un arbre pour un blog doit permettre la neutralisation de son empreinte carbone sur l’environnement pendant au moins 50 ans puisque la durée de vie moyenne d’un arbre est habituellement ainsi évaluée .
Ces arbres sont plantés avec I plant a tree en Allemagne pour ce programme européen . Les besoins en France étant très locaux et peu d’outils permettant un suivi des plantations sur Internet comme le fait I plant a tree il a ainsi été décidé de réaliser l'opération en Allemagne, mais ce sont jusqu’à 1000 arbres qui vont être plantés pour les premiers 1000 blogs qui acceptent de participer à l’opération «Blog zéro Carbone», et comme j’y participe j’avais envie de vous en remercier ce que je fais tout de suite en vous offrant cette étude inédite d'un croquis à l'aquarelle retiré de mes carnets, la voici donc ci-dessous :

Arbre

Suite au commentaire fort pertinent de Daniel (voir les commentaires en dessous de cet article) je rajoute à cette aquarelle les deux photos ci-après de l'arbuste que je viens moi-même de planter en même temps que je décidais ma participation à l'opération "Blog zéro carbone" au fond du jardin en rajoutant à cette plantation symbolique de mon blog celle d'un petit arbre bien réel que je verrai croître tous les jours, et si vous avez un jardin (ou mieux une plus vaste propriété), je vous invite bien sûr selon les conseils de Daniel à en faire autant !

Ceanothus Arbustive 1

Pour l'instant il est tout petit, mais on espère de tout coeur, ...qu'il deviendra grand !

Ceanothus Arbustive 2

Si vous avez une haie persistante à réaliser, je vous recommande ce végétal : Ceanothus arbustive, qui vous garantira aussi de splendides floraisons !

Partager cet article

Repost0
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 12:53

Heureux celles et ceux d’entre-vous qui, abonnés (es) à ma newsletter (il suffit pour cela de rentrer votre e-mail dans la colonne à gauche de cet article juste en dessous de ma présentation à "Newsletter"), ont pu bénéficier de l’un des avantages et informations que je réserve régulièrement (et en priorité) à mes amis (es) abonnés (es) à ce blog : ils et elles ont pu mettre en ligne quelques-unes de leur plus intéressantes aquarelles et pages de carnets de voyage tout en gagnant pour les trente premiers (ères) à l’avoir fait (ce nombre est largement dépassé aujourd’hui et l’opportunité terminée) un bon d’achat de 20 € dans la nouvelle boutique en ligne entièrement consacrée à l’aquarelle dont je suis l’un des parrains, et qui ouvrira à partir du 17 avril prochain !
Je résume les fait pour tous les lecteurs et lectrices de ce blog qui ne se sont pas encore abonnés (es) à ma newsletter, qui ne sont pas au courant, et qui aimeraient bien exposer aussi leurs aquarelles (à condition qu’elles soient de qualité) sur la Galerie des Internautes (d’autant plus que c’est entièrement gratuit et que la possibilité en sera close à partir du 30 mars prochain) :

- Vous vous souvenez peut-être que lors de mes derniers vœux vidéo de nouvel an sur ce blog "aquarelle-en-voyage.com" je vous avais promis un certain nombre de nouveautés pour cette année ?

Eh bien j'avais le plaisir dans cette fameuse newsletter de vous annoncer en exclusivité si vous êtes abonné (e) à ma newsletter (et avant d’en publier l’information lors de cet article), la naissance parmi celles-ci du site http://www.galeriedesinternautes.com/ où vous pouvez déposer gratuitement vos œuvres aquarelle et carnets de voyages aquarelle tout en y créant votre galerie personnelle !

Alpilles-en-automne-Alain-Marc"Automne en Provence", (une aquarelle grand format extraite des études provençales destinées à mes carnets) en guise d'accueil dans ma propre galerie sur "La Galerie des Internautes" .


Une super opportunité que j’élargis pour quelques jours seulement à toutes et tous les lecteurs (trices) de ce blog à travers cet article .
La Galerie des Internautes : ce site est le premier élément d'un plus important projet dont j'ai l'honneur et le plaisir d'être l'un des parrains avec quelques autres aquarellistes reconnus : la future boutique en ligne "aquarelleetpinceaux.com" qui ouvrira le 17 avril prochain et dont je vous reparlerai le moment venu car son intérêt majeur est qu'elle sera entièrement consacrée à l'aquarelle, ses produits, ses livres, son univers !
Mais ce que je voulais surtout vous dire aujourd’hui, en m’adressant à vous mais aussi à celles et ceux qui y ont déjà mis en ligne des aquarelles, c’est à veiller à deux choses essentielles :
1) - choisissez de belles créations qui nous fassent honneur si vous décidez d’y déposer vos œuvres,
2) - veillez à ce que la reproduction à l’écran de vos aquarelles soit de bonne qualité, à savoir : un scan en 300 dpi (avec scanner bien réglé en ce qui concerne les niveaux ou en automatique si vous ne maîtrisez pas les réglages) de vos aquarelles plutôt qu’une photo (donc scannez-les bien à plat) et format conseillé 640 pixels pour la plus grande dimension de chaque reproduction envoyée sur la galerie .
Ceux qui ont déjà leurs images en ligne dont la qualité n’est pas terrible peuvent les remplacer petit à petit par les mêmes images non pas photographiées mais scannées selon les conseils que je viens de vous donner .
En vous souhaitant plein succès sur cette plateforme qui élargira votre visibilité tout en participant à votre notoriété je vous dis : «très bonne journée et à bientôt dans ce blog, pour le fameux article consacré à l’un de nos cours de synthèse dans la forêt enneigée extrait comme promis de notre semaine de stage consacré aux ambiances et paysages de neige en Jura Oriental » .

Partager cet article

Repost0
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 11:02

Si vous aimez ou pratiquez le pastel voilà un salon à ne pas manquer !

Pour ma part, cette année encore vous ne me reverrez pas à Clermont-Ferrand à la Biennale des Carnets de Voyages car je pars dès mardi pour plusieurs semaines de peinture et d'aventures vers les plus belles contrées du monde en cette saison (et elles valent largement pour moi tous les salons de la planète carnettiste à commencer par celui de Clermont-Ferrand !) : les forêts et lacs innombrables et multicolores en cette saison, qui, des Laurentides aux rives du Saint-Laurent font la fameuse réputation automnale de la belle province de Québec.

Mais nos échanges n'en seront pas perturbés car pendant ce temps ma famille à la maison continue de gérer les e-mails et le courrier urgent !

Le travail associé à ce nouveau projet va s'ajouter à celui accumulé ces derniers mois (que vous découvrirez plus tard car ils ne fut pas seulement consacré à la préparation de mon exposition de Millau qui vient de se terminer et aux stages carnets de voyage du printemps et de l'été qui furent un vrai succès, vous le verrez après mon retour...) pour vous offrir des nouveautés inédites cet hiver.

J'en réserve la primeur aux plus fidèles abonné (es) de ce blog, cela terminera le cycle des nouveautés promises dans mes voeux de début d'année (dont vous avez pu remarquer qu'elles on toutes été tenues) .

Ne vous étonnez donc pas si depuis quelques temps mes billets ici se font plus rares : - ce n'est que pour vous apporter plus et mieux à l'avenir !

Alors à très bientôt ?Affiche pastel 1

Partager cet article

Repost0
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 22:46

Un grand merci tout d’abord pour vos vœux qui m’arrivent si nombreux par e-mail et courrier postal que je n’arrive plus à y répondre, ils me touchent beaucoup, soyez-en très sincèrement remerciés !
Aujourd’hui, c’est à mon tour  de vous adresser mes Meilleurs Vœux pour 2012 .
Je les espère complémentaires de ce qui se fait habituellement, même s’ils sont présentés de façon différente .
Cela ne change en rien leur intensité ni leur valeur (enfin j’espère), je vous invite à les découvrir ci-dessous (je vais essayer de mettre en ligne une version de meilleure qualité que celle-ci dans les jours qui viennent) .
Je précise qu’il s’agit d’une vidéo destinée en priorité à mes élèves ou stagiaires et amis (- es -) dont vous faites certainement partie, mais si je vous la fais partager ici c’est que le message qu’elle contient dépasse largement le cadre des personnes directement intéressées par mes stages et formations et celles ou ceux qui me connaissent bien .
Effectivement si j'en souhaite une portée la plus large possible c’est qu’elle évoque l’un de nos points communs essentiels : notre projection dynamique dans l’avenir !
Adresser ses vœux à quelqu’un, c’est en lui souhaitant le meilleur s’associer à l’espoir porté par nos souhaits (communément santé, bonheur, chance, amour, richesse, etc.), mais aussi s’inscrire dans de nouvelles résolutions .
Celles-ci sont d’autant plus complexes à prendre en cette période de l’année car le monde change si rapidement que nous ne savons pas de quoi demain sera fait …
Beaucoup d’entre-nous ont quitté 2011 en oubliant dans les réjouissances des fêtes les évènements les plus moroses de l’année passé, mais il faut bien à présent regarder l’avenir, et on ne peut le faire sans une certaine gravité .
Il y a là comme une contradiction : souhaiter c’est vouloir le meilleur, c’est rêver au meilleur (ce dont à quoi je vous invite dans mes vœux vidéo), mais il n’y a de véritable décision que réaliste et bien consciente des éléments qui conditionnent notre existence .
Hors, si le souhait peut être plus ou moins objectif (rien n’empêche de souhaiter l’impossible), sa réalisation ne dépend pas que de nous : souhaiter n’est pas réaliser !
… Il est en tout l’inverse pour la résolution : comme elle commence par une volonté celle-ci doit immédiatement se traduire par une action, car c’est par l’action que nous pourrons faire de nos rêves des réalités .

Accomplir, modifier, réaliser, créer, transformer, avancer, se battre s’il le faut pour se frayer un chemin (et mieux se défendre si on est attaqué), c’est aussi ce dont à quoi je vous invite dans mes vœux vidéo qui sont donc le produit de ma première action de la nouvelle année (commencée vous le verrez à la fin de l'année dernière !) .
Si vous voulez m’emboîter le pas et me suivre dans cette forme de résolution, il n'appartient qu'à vous de le faire :

Très Bonne et Heureuse Année 2012 !

Partager cet article

Repost0
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 23:44

Vous avez pu remarquer si vous êtes des fidèles de ce blog que depuis plusieurs semaine je n’ai rien publié …
Mais je tiens à vous rassurer ce n’est qu’une pause au milieu des reportages que je consacre avec Pierre NAVA et son carnet, jour après jour, à notre voyage en Andalousie .
Après Guadix nous sommes partis vers les hautes vallées de la Sierra Nevada tandis que l’automne nous offrait ses derniers feux . Je vous ramène de cette journée deux belles pages réalisées par Pierre et une intéressante vidéo, mais vous les découvrirez dans un prochain article .
Pour l’instant c’est un très bon Noël que je tiens à vous souhaiter .
En cette occasion et pour marquer à ma façon cette fête autant que pour vous remercier de votre fidélité j’ai décidé je vous dévoiler en exclusivité quelques pages du carnet d’exploration de l’Aven Noir commencé il y a plus de 6 ans et que je suis en train de terminer (différent et complémentaire de ma première maquette exposée en 2009 à la Biennale des Carnets de Voyages de Clermont-Ferrand) .

Global livre Aven NoirLe carnet d’exploration tel qu’il se présente actuellement, couverture (le titre n'est pas visible sur cette photo et les pages sont ouvertes au hasard).


À travers les extraits ci-dessous de cet ouvrage ce n’est pas seulement la fin d’une exceptionnelle aventure dont je vous fais part : c’est la fresque de ma rencontre à travers les saisons d’une nature et de gens magnifiques que j’ai eu le plaisir de suivre pendant toutes ces années aussi bien sous terre qu’en surface entre Grands Causses et Cévennes .
Si cet ouvrage est le premier du genre réalisé en grande partie en milieu souterrain (dans des conditions parfois très difficiles pour ce genre d’exercice en arts graphiques :  que soient une fois de plus remerciés ici pour leur patience lors de certaines séances de terrain le spéléologue Roland PÉLISSIER et toute son équipe qui m’ont permis de participer à leurs explorations), il est avant tout un témoignage susceptible d’intéresser quiconque n’est pas spéléologue .
Parmi les thèmes que vous y découvrirez (les extraits ci-dessous à votre intention sont retirés de plus de 300 pages de croquis, dessin et aquarelles auxquels se rajoutent quelques photos) :
    - des paysages singuliers et peu connus :

Gorges Trévezel et Causse noir depuis le col de la PierreIci, un panoramique (double page) des gorges du Trévezel et du Causse Noir vus depuis le col de la Pierre Plantée . C’est dans un talweg de ces gorges que s’ouvre l’entrée de l’Aven Noir et que se situe le point de départ de l’ouvrage .
Moulin de Corp

Là, le moulin de Corp sur la Dourbie …   

- Une faune et une flore d’exception (pour certaines des espèces endémiques très rares abordées dans des planches d’illustration spécifiques) :

Page causse fleurs - insectesL’orchis Aymonin par exemple est une endémique aussi fragile que belle …
Mon regard sur la vie pastorale traditionnelle avec les nombreuses pages que je lui ai consacrées :
Ségondi 3J’ai eu le bonheur au cours de mes pérégrinations à travers le Causse Noir de partager quelques instants privilégiés avec son dernier berger transhumant : qu’il soit aussi remercié ici pour sa gentillesse et son accueil .
… Idem sur les arts et traditions populaires :
Bourrée du saltolèveLes fêtes, pour certaines ancestrales qui furent pour moi l’occasion de rencontres et de croquis inoubliables (souvenez-vous du Pétassou il fait également partie de cet ouvrage !)  .
… Mais aussi sur les villages environnants, leur architecture, leurs particularités, leur vie quotidienne :
Nant bLes communes en dessous desquelles se répartissent les réseaux de l’Aven Noir : petits croquis anecdotiques ou planches plus poussées constituent l’essentiel des pages qui leur sont consacrées .
J’ai également noté dans ce carnet la plupart des données météo relevées le jours de mes sorties, indispensables à la compréhension du climat de ce pays et de son influence sur la météorologie hypogée (par exemple les fameux « épisodes cévenols » dont la conséquence des précipitations peut être désastreuse pour toute la région) :
Météo du 17-07-2007Météo du 17-07-2008 : le front froid descendant du nord-ouest et la dépression « chaude » débordant du golfe du Lion nous promettent de beaux orages lorsqu’ils vont se rencontrer ! Pour ma part je me hâte de peindre l’été sur le causse avant les premiers grondements du tonnerre …  
Bien sûr la partie « aventure » avec ses chapitres de spéléologie, karstologie, biospéléologie, etc.) constitue la part la plus intéressante de ce travail :
CB2 a

J’y traite de la vie quotidienne au fond du gouffre,

Puits du Bénitier

de l’exploration,

Pages carnetdes merveilles découvertes tout au long de nos parcours,

Minioptères… ses richesses minéralogiques, faunistiques, etc.
SergeJ’y fais le portrait des principaux membres de l’expédition, utilisant
aussi bien dans l’expression graphique les registres du formel,
Informel… que de l’informel .
Diagramme

Les chapitres plus techniques ou scientifiques sont enrichis de plans, schémas topographiques, coupes, diagrammes, etc. afin de comprendre le plus facilement possible l’importance de la découverte de cette cavité et de ses prolongements .
NuancierMais je n’ai pas oublié les aquarellistes : plusieurs nuanciers de préparation de mes couleurs y sont inclus …
Ce ne sont là que quelques pages extraites de mon carnet d’exploration dont je pense qu’elles donnent une idée de sa teneur générale où je souhaite qu’elle emmène le lecteur dans un univers de beauté où le rêve est étroitement lié à la réalité .
Mais au moment où il se termine, l’exploration du gouffre quant à elle se poursuit toujours dans différentes directions et sous des dizaines de kilomètres sous quatre communes et deux régions différentes, celles du Languedoc-Roussillon et de Midi-Pyrénées .
Sous l’impulsion du découvreur des nouveaux réseaux cette merveille naturelle fait dès à présent partie des plus belles cavités de l’Hexagone découvertes ces dernières décennies, des plus prometteuses également sur le plan scientifique .
Elle est actuellement en cours de classement par le ministère de l’Environnement, et en compétition pour son entrée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO .
Deux autres ouvrages (dont un de photographies) sont également en cours de réalisation par différents spécialistes et on devrait retrouver dans les mois qui viennent notre cavité sur le petit écran dans une intéressante série, je vous en reparlerai le moment venu . Quant à la presse régionale autant que spécialisée, nombreux sont les articles qu’elle y a déjà consacrés .
Vous aurez donc compris que ce n’est pas un simple trou de taupe qui constitue le principal sujet de mon ouvrage …
Par contre le plus dur reste à faire pour moi : trouver un éditeur qui veuille bien publier ce carnet !
Si vous en connaissez un il est le bienvenu dans mes contacts, et si cet ouvrage vous intéresse dans le cas où j’ouvrirais une souscription, croyez bien que vous en serez les premiers informés .
En attendant passez un très beau Noël et une bonne fin d’année !

Partager cet article

Repost0
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 22:39

Tandis que se poursuit notre route en Andalousie et que je prends le temps nécessaire pour monter le clip de la prochaine «Petite histoire» vidéo que j’ai décidé de vous offrir en accompagnement du  carnet de voyage que Pierre NAVA vous fait découvrir page après page, je vous présente «Timeless» (traduction littérale : intemporel, éternel, hors du temps) :
Timeless 25-10-03«Timeless» c’est le titre que j’ai donné à cette grande toile (1,80 x 1,80 m) peinte il y a plus de dix ans maintenant, acrylique et sable sur toile, évoquant l’Andalousie avec du sable que j’avais justement ramené de cette lumineuse province en 1985 ou 1986 (avant que ne soit créé le parc naturel du Cabo de Gata), d’une plage où le sable est rose doré . 
J’y traite à travers le "temps andalou" de questions existentielles : du temps qui n’est pas quantifiable, de celui qui passe, du temps compté de la vie mais que nous ne pouvons pas évaluer par rapport à nous-même, de la question de l’existence liée au temps puisque tous les êtres existent, car c'est une évidence de dire que la pensée (et même l'imaginaire) et l'action supposent l'existence. Exister c'est être; être c'est exister. Ainsi l'existence est-elle quelque chose d'immédiat, qui constitue le commencement de tout.
C’est pour cela que vous verrez dans cette peinture de nombreux symboles liés au temps, (par exemple plusieurs sabliers schématisés et des éléments plus abstraits évoquant nos notions du temps global par rapport à notre existence : le passé relatif à la mémoire, le présent relatif à la perception immédiate, le futur au sujet de l'avenir relatif à l’attente)…
Donc, si je vous parle de cette toile aujourd’hui c’est pour deux raisons :
- La première, son rapport à l’Andalousie puisque c’est le fil conducteur de mes articles actuels. Nous verrons lors de notre voyage à travers la suite de mes «Petites histoires andalouses» en cours de préparation pour vous, combien le rôle de la notion de temps immédiat mais aussi passé et futur marqués par le «tempo» (mot si proche de «tiempo»), notion essentielle sur la terre du flamenco (le «compas» des êtres et des choses que nous retrouverons chaque fois différent dans tous les lieux où nous irons), et le rythme qui scande la pulsation de la vie ici, sont importants pour le peuple andalou, c’est ce que j’ai aussi essayé d’exprimer dans cette toile.
- La seconde c’est que j’ai failli nommer cette peinture «Timeout» (ou temps dépassé, délai dépassé, arrêt de jeu), allusion aux arènes, lieu circulaire, où la vie s’arrête (arbitrairement) pour l’animal mythique symbole de toutes les terreurs archaïques de la nuit. C’est cette course du caractère andalou au devant de la mort plutôt que d’attendre qu’elle vienne le cueillir que j’ai aussi voulu exprimer là. Car il y a en cela beaucoup plus que l’évocation des rapports de la culture andalouse à la puissance génésique derrière l’affrontement du taureau : il y a les obscures lueurs qui nous ramènent à l’histoire de l’inquisition, à celle des morisques, des gitans, et plus proche de nous, dans un destin tragique, à celle de Lorca et des miasmes du franquisme, et soudain, jaillissant de ces lueurs, une flamboyance presque aveuglante, un cri bouleversant, d’une extraordinaire beauté, qui vous font chavirer dans une ivresse et une volupté langoureusement vertigineuses !

Des paradoxes très difficiles à comprendre pour qui ne sait pas, imperceptibles derrière l'écran du folklore qui travestit et déforme l'âme secrète de tout un peuple, les racines d'une déroutante splendeur...

Ne croyez pas que je mélange tout, Michel Del Castillo, (andalou de coeur et d'esprit) écrit si bien : «Se mourir voluptueusement, s’enrouler dans la mort pour mieux éprouver le souffle de la vie, vivre la mort et mourir la vie : tous les extrêmes se rejoignent parce qu’ils sont dans la réalité inséparables» .

Hors, un film de Andrew Niccol (avec Justin Timberlake et Amanda Seyfried) sort le 23 novembre 2011 qui se nomme justement "Time Out" !
- Et quel en est le scénario ?
Celui d’un monde où le temps a remplacé l'argent. Génétiquement modifiés, les hommes ne vieillissent plus après 25 ans. Mais à partir de cet âge, il faut "gagner" du temps pour rester en vie. Alors que les riches, jeunes et beaux pour l’éternité, accumulent le temps par dizaines d'années, les autres mendient, volent et empruntent les quelques heures qui leur permettront d'échapper à la mort (j’y vois un étrange parallèle bien qu’il soit traduit de très différente façon dans le film, avec le pauvre hère ibérique hanté par des rêves de fortune et de gloire s’identifiant aux torero adulé, déifié même de son vivant, se jeter dans l’arène en affrontant le fauve pour quelques minutes de gloire et d’éternité) .
Dans ce film un homme (Justin Timberlake), accusé à tort de meurtre, prend la fuite avec une otage qui deviendra son alliée (Amanda Seyfried). Plus que jamais, chaque minute compte…
On verra derrière le polar de science fiction des questionnements qui vont plus loin que le poncif du genre en faisant du temps et de ses conséquences le fil conducteur de son intrigue. Réflexions existentielles, sociales, axiomes philosophiques pourraient donner à ce film la dimension d’un «Bienvenue à Gattaca», mais on dirait que la critique (surtout américaine) accueille plutôt fraîchement cette sortie. Je ne sais personnellement quoi en penser en visionnant la seule bande annonce, mais je vous conseille d’aller vous rendre compte par vous-même en cliquant sur la vidéo ci-dessous, vous pourrez d’ailleurs visionner cette bande annonce en excellente qualité et grand format en cliquant sur le player lui-même après la première lecture, qui vous emmènera directement sur le site du film où vous aurez également accès à la synopsis et aux galeries : à visionner en plein écran sur votre ordinateur si vous aimez le cinéma !

Partager cet article

Repost0
5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 22:09

Voici une petite parenthèse en marge de notre balade en Andalousie avec Pierre NAVA et son carnet de voyage, qui devrait intéresser les plus créatives et créatifs d’entre vous de fort originale façon puisque concernant les domaines de la vidéo, de la photographie, de l’expression libre (toutes techniques confondues autour des arts plastiques), de la publicité et d’Internet !
- Car il n’y a pas que le carnet de voyage n’est-ce pas, pour nous emmener dans de passionnantes expériences créatives ?
Cette fois découvrez une expérience photo inédite mise en valeur par un excellent clip vidéo et d’intéressants animateurs, commentateurs, analystes, en fait voilà de quoi il s’agit :
Nikon en partenariat avec son agence Mediacom dévoile « Experience 1 » : Une expérience photo inédite mettant en scène 2 collectifs de 4 créatifs autour de défis photos.
Depuis le 3 Novembre, les 2 collectifs relèvent chaque semaine un nouveau challenge photo. Happenings, compositions artistiques, briefs surprenants, les équipes doivent faire preuve d’audace et de créativité pour réaliser les plus beaux clichés.
Un dispositif interactif permet aux internautes de voter pour leurs photos préférées et déterminer la team vainqueur. A la clef pour l’équipe gagnante : la somme de 10 000 € et le dernier né de la marque NIKON : l’appareil photo à objectifs interchangeables, le nouveau Nikon 1 V1.
Abdel Bounane, spécialiste de la culture digitale, créateur du magazine Amusement et chroniqueur dans la Matinale de Canal+, anime ce programme.
Des invités (artistes, photographes, directeurs artistiques, blogueurs  …) apportent leur regard d’expert sur les photos réalisées par les membres du collectif, vous verrez qu‘il y a de nombreux points communs entre leur regard et le notre !
Retrouvez les webisodes de «Expérience 1» sur directstar.fr/experience1 chaque jeudi du 3/11 au 22/12 et le programme court, chaque jeudi à 22h30 sur Direct Star (rediffusé le Dimanche à 22h00).
Alors n’hésitez pas à cliquer sur le player ci-dessous de la vidéo pour aller visionner le dynamique clip de DirectStar, voter pour l'équipe sur vous parait la plus créative et entrer dans cette expérience vous aussi :

 

Pour ma part je vous tiens au courant chaque fois que je le pourrai car j'ai trouvé cette expérience et la pub associée si intéressantes que je n'ai pas hésité à vous en parler, personnellement c'est pour le collectif 2 que j'ai voté après avoir vu la vidéo, leur travail reste dans l'esprit assez proche d'artistes comme François ABELANET, Felice VARINI, Joseph Egan ou Ninja1 et March 505 du studio Truly design par exemple (allez jeter un coup d'oeil sur leur démarche en cliquant sur leur nom, vous ne le regretterez pas) !

Partager cet article

Repost0