evenements - expos - biennales et salons - Aquarelliste et peintre voyageur
Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Aquarelliste et peintre voyageur
  • Aquarelliste et peintre voyageur
  • : En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
  • Contact

Me joindre, les stages, etc. :

Pour m'écrire, cliquez ici

Pour le calendrier des stages 2020 cliquez ici

Plein de nouveautés vous attendent !

(pour les tarifs et disponibilités me les demander directement en cliquant ici)

-  Les stages "aquarelle" dans l'Hexagone sont ouverts aux débutants et aux pratiquants déjà confirmés souhaitant se perfectionner : ils ont pour but d'apporter efficacité et aisance d'expression à l'aquarelliste de terrain. Nombreux sont les aquarellistes issus de mes stages ou passés s'y perfectionner depuis 4 décennies...
- Les stages "carnets de voyages" sont une véritable immersion dans la pratique du carnet de voyage et de l'aquarelle sur le terrain, orientés "autonomie" ils sont ouverts aux stagiaires ayant assez de pratique pour en profiter pleinement . De la Provence au Jura Oriental et jusqu'au Portugal, ce sont quelques destinations où vous pourrez aller en 2020...

- Tous les stages sont différents, n'hésitez pas à m'en demander les informations par courriel (voir plus haut) .

-------------------------------------------------------------------------------------------

Vous aimez ce blog ?

Alors, découvrez le site d'Alain MARC :

width="300"

 

Et abonnez-vous à sa newsletter,

cliquez sur ce bouton :

vous y retrouverez tous les futurs articles publiés ici,

plus complets, plus documentés,

plus riches, dans le respect et

la confidentialité de vos données personnelles !

(Et n’oubliez pas de confirmer dans l'e-mail sui vous sera envoyé pour vérifier votre adresse !)

-----------------------------------------------------

Extraits vidéo d'Aquarelle en Voyage :

 

 

Recherche

Partenaires

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyages :

aquarelle-bouton-2

N'hésitez pas à les contacter

et à leur commander de ma part,

ce sont de vrais amis qui soutiennent mon travail !

 

Andalousies

«Andalousie, la Route d’Alain MARC», carnet de voyage de Pierre NAVA
Découvrez article après article en cliquant sur les vignettes ci-dessous le carnet spontané de Pierre m’accompagnant en Andalousie, et les «Petites Histoires vidéo» qu’il m’a inspirées :

La-Barca-1b-Pierre-Nava.jpg

Préambule

La Barca 2a Pierre Nava

L'étape de Peniscola

Andalousie b Pierre Nava

Sur la route de l'Andalousie...

Moulin-b Pierre-San Jose 2

Au Cabo de Gata

Bateau Pierre Isleta 3b

La Isleta del Moro

Huebro Pierre vignette

Huebro, la montagne enchantée

Pierre-Nava-Guadix-4-copie-1

Guadix, les maisons troglodytiques

Rio Fardès

Le rio Fardés

3 janvier 2015 6 03 /01 /janvier /2015 19:24
Je suis Charlie !

 J'ai supprimé l'image qu'il y avait ici et sur laquelle il fallait cliquer pour accéder à mes vœux vidéo 2015...

Mes voeux, étaient (et sont toujours) remplis d'espoir et d'émerveillement, tournés vers la vie, la fraternité, le partage, la tolérance. La vidéo que j'avais réalisée en cette occasion faisait partie des actes totalement symboliques et gratuits que je peux faire à l'intention de mes amis (es), de mes lecteurs  (trices) réguliers (ères) et abonnés (es) pour m'avoir consacré un peu de temps en m'accordant écoute et confiance. 

Mais ce soir, je suis très blessé qu'ont ait attenté à la liberté et qu'ont ait soustrait à la vie des dessinateurs géniaux, que j'admirais tant pour leur talent que leur gentillesse, leur générosité, leur humanisme. En les touchant on me touche aussi comme dessinateur, comme carnettiste, même si je n'ai jamais caricaturé qui que ce soit ni quoi que ce soit.

En ne voulant cesser d'établir des passerelles d'écoute et d'amitié entre cultures et formes de pensées et de croyances différentes de la mienne, je rajoute à mes voeux traditionnels et initiaux ceux d'une prise de conscience universelle de toutes les richesses qui naissent du mot liberté et du respect des femmes et des hommes qui de tout temps se sont battus pour la défendre, ainsi que du mot paix, mots sans lesquels celui d'émerveillement ne peut exister.

Partager cet article

Repost0
2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 11:21

Si vous êtes à Paris en ce moment, ne ratez surtout pas (avant qu’elle ne se termine dans cinq jours seulement),  l’exposition de Jackie Gaullier qui présente des toiles splendides au 72 rue François Miron Paris 4ème jusqu’au 04/10/2014 (exposition partagée avec Aniko sculptrice).
Allez voir cette exposition, découvrez sa vision profonde et intimiste du monde, et essayez de rencontrer Jackie qui est une personne de grande valeur.
Je vous laisse découvrir quelques-unes de ses toiles avec leur fascinant clair-obscur (…certains effets font penser à Rembrandt), allez les voir sur place ainsi que toutes les autres, souhaitons-lui toute la réussite et le succès qu’elle mérite !

Exposition de Jackie Gaullier
Exposition de Jackie Gaullier
Exposition de Jackie Gaullier
Exposition de Jackie Gaullier
Exposition de Jackie Gaullier

Partager cet article

Repost0
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 22:43

En cette fin d'année, juste avant que ne se termine le jour de Noël, je voulais, puisque la neige est de retour dans tous nos massifs montagneux, vous souhaiter de très belles fêtes dans une atmosphère de beauté simple, paisible et douce, inspirée par les paysages de l'Aubrac rouergat, par des images empruntées à mes photos et aquarelles extraites de L'Aven aux Merveilles, et à de petits exercices réalisés sur le motif pendant les stages "Aquarelle de neige et ambiances hivernales" qui ont lieu chaque année début mars en Jura Oriental, dans la jolie maison d'hôtes de Christiane Colin (il y reste d'ailleurs encore des places, si vous voulez en profiter il est toujours temps de vous y inscrire)...

L'occasion aussi, de vous dire que je n'oublie pas toutes celles et ceux qui attendent des précisions pour les stages aquarelle et carnets de voyages 2014 : je suis tout simplement un peu plus débordé que d'habitude, mais j'espère bien que cela ira mieux en début d'année prochaine.

En attendant, je vous dis "à très bientôt", car j'ai encore une belle aventure à vous faire partager d'ici le jour de l'an !

Partager cet article

Repost0
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 13:56

Me voici de retour !
Vous constatez comme moi que le temps passe vite, trop vite même, pour en disposer assez en ce qui me concerne, afin de vous donner énormément de nouvelles ici, en tout cas à la cadence que je souhaiterais…
Mais soyez persuadé (e) que je ne vous vous oublie pas.
Je travaille même beaucoup pour vous offrir un programme 2014 pictural, aventures, découvertes, plénitude, à la mesure des promesses faites à la fin de l’année dernière, c’est-à-dire empreint d’émerveillement du début à la fin, aussi bien dans ce blog, que partout dans les stages que j’anime, et sur les chemins de traverse que j’emprunterai pour vous et avec vous, puisque je vous les ferai partager.
Face aux AndesJ’espère qu’en 2014, vous serez celle ou celui, qui partagera avec moi ces nouveaux horizons qui vont vous surprendre (et j’espère vous combler), que je prépare depuis pas mal de temps déjà, pour vous…
L’aquarelle ci-dessus est en fait un montage de deux : la jeune femme regardant le paysage, et le paysage lui-même. Les deux motifs ont été réalisés directement au pinceau à réservoir, sans la moindre esquisse dessinée au préalable, dans des contextes différents, mais chaque fois bien sûr, en quelques minutes sur le motif, un objectif que je me fixe pour chacune, chacun d’entre vous.
Cliquez sur chaque mot en lien surligné ci-dessous, vous comprendrez qu’il faut une certaine dose d’énergie et d’enthousiasme démesuré pour y parvenir (mais j’en ai à revendre), et si je «nous» fixe des objectifs ambitieux pour 2014, c’est bien que je suis persuadé que nous allons les réussir, de votre côté, du mien, et ensemble !
- Mais ne m’en fallait-il pas pour me lancer dans l’aventure inouïe de «L’Aven aux Merveilles» qui m’a tenu en haleine pendant plus de 7 ans avec ses mille difficultés et péripéties, et vous la faire partager ensuite avec ce livre qui a été épuisé en moins de 5 semaines ?
- Ou dans celle de ces séries d’expositions tout à fait en marge du marché de l’art traditionnel, qui depuis plus de 10 ans, m’ont emmenées avec ma peinture sur toile de Hong-Kong à Wuxi et Pékin, sans autre aide que des opportunités « saisies au vol » (et énormément de travail de ma part tout de même), tout en assumant cela de front avec tout le reste ?
- Ou même, pour mener à bien depuis plusieurs décennies, la série de stages des carnets de voyages plus ou moins lointains, qui permettent à plusieurs d’entre-vous tous les ans, de découvrir un pays nouveau dans une thématique de travail toujours différente, mais complémentaire aux précédentes (je repense à nos meilleurs moments du Yunnan, Vietnam, Tibet, Birmanie, Rajasthan, Afrique du Nord, Andalousie, etc.) ?
…Et je ne parle pas du planning «habituel» de mes différentes autres activités (assez nombreuses et exigeantes, c’est assez compliqué de tout concilier, …par exemple en heures d’entraînement dans le domaine sportif), mes carnets de voyages privés, sans compter les cours dits «institutionnels» ou bien des stages d’aquarelle de l’Hexagone, qui vous emmènent en toute sérénité (et une vraie joie partagée), dans quelques-uns des plus originaux coins de notre beau pays !
C’est donc avec la même volonté de réussite et d’épanouissement, la même détermination, que, dès le prochain billet, nous partons vers de nouvelles découvertes, des moments uniques de peinture, d’aquarelle et de carnets de voyages...
Et pour commencer, vous allez très bientôt entrer avec moi, dans mon nouveau programme de stages aquarelle et carnets de voyages 2014 !

Partager cet article

Repost0
22 décembre 2013 7 22 /12 /décembre /2013 10:36

J'ai aujourd'hui le plaisir de vous communiquer la très prochaine exposition qui se déroulera à la Ferme de Corcelle, chez mon amie Arlette PASCAL, plasticienne, aquarelliste, sympathique camarade stagiaire et carnettiste, mais surtout dynamique animatrice et talentueuse pédagogue de ce bel atelier bourguignon.

1 expo

Je lui laisse la parole :

"Après l’exposition "papiers bavards" en 2012, le groupe a exploré le thème de la rue.  Ce lieu de passage que nous empruntons souvent distraits ou tendus vers un but nous a semblé un espace propice à voir différemment, à observer le quotidien qu’on ne voit plus, à transformer le banal en insolite.

Travail individuel ou collectif, les approches ont été multiples :

La rue lieu de circulation, d’échange, de mouvement 

Tout ce qui constitue une rue (mais qu’est ce que c’est déjà ?), les matériaux urbains

La rue et ses travaux

La rue et ses passants, les foules, les évènements

La perspective, la diversité des rues, la signalisation, notre rue

La poésie des regards de chaussée (plaques d’égouts)

Le rythme graphique des fenêtres

Les graffitis, les traces diverses, la grisaille voire les dégradations….

Peut être a-t-on délibérément oublié les voitures pour ne s’attacher qu’au lieu, espace de traversée que l’on peut consommer différemment, avec un autre regard.

On prend une rue ou on l’emprunte, on la coupe ou on la traverse, on s’y rend, on la monte, on la descend. On y reste que si l’on y vit. Nous avons seulement voulu nous y arrêter un peu, le temps de collecter des sensations et des émotions.

Pour cette exposition, les Arts Musants ont invité Chahub, artiste plasticienne à se joindre au groupe ses "rues au fil des cartes" apportent  un autre regard sur l’espace urbain et ses circulations."


Alors, si vous passez par la Saône et Loire début mars, ou vivez dans cette région, ne ratez surtout pas l'exposition "Les ArtsMusants sont… à la Rue", et si vous rencontrez Arlette, transmettez-lui toutes mes amitiés !

Ateliers de La Ferme de Corcelle

7 rue du Pont

71880 Châtenoy le Royal

ateliers.ferme.corcelle@orange.fr

www.ferme-de-corcelle.over-blog.fr

Partager cet article

Repost0
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 23:01

- Cette très belle aventure de l’édition du livre «L’Aven aux Merveilles», qui s’achève avec la fin du tirage maintenant en cours d’épuisement de cet ouvrage (hé oui, toute l’édition est déjà presque entièrement partie !), marque-t-elle aussi la fin de l’épopée de l’Aven Noir ?
Certainement pas, comme je le disais dans une récente newsletter !
Je vous invite à cliquer sur ce lien pour aller sur le site du Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, pour voir un très bel article consacré à ce classement par décret publié au Journal Officiel il y a un an déjà (mais dont je vous réservais l’information pour aujourd’hui, car je voulais vous garder le meilleur pour «l’après» publication de mon livre, une autre façon pour moi et ce ne sera pas la seule, vous verrez, de remercier celles et ceux d’entre-vous qui le possèdent déjà).
S’il n’était besoin de le dire, ce classement prouve l’intérêt majeur de cette merveille naturelle, dont on n’a pas fini d’entendre parler…
En tout cas, mon livre s’inscrit dès à présent dans un plus large mouvement, où mon témoignage de carnettiste restera comme la mémoire d’un moment d’histoire unique pour la connaissance de l’un de nos plus beaux sites naturels, et de ses principaux acteurs.
Cela rend cet ouvrage plus précieux encore, et je voulais vous remercier de vous y être intéressés, car vous avez, vous aussi, contribué en très peu de temps à en faire un livre «rare».
Il n’y a plus maintenant que les librairies qui en ont l’exclusivité, où vous pouvez vous le procurer (voir leur liste dans l'article précédent).
Agregats-d-argileVoici une aquarelle qui n’est pas dans mon livre (je ne pouvais pas y mettre toutes celles que j'avais réalisées) : il s’agit d’agrégats d’argile excavés par des écoulements verticaux de gouttes d’eau (origine des anti-stalagmites, voir le livre), qui commencent à se calcifier…
Ce livre est donc à juste titre déjà considéré par certains collectionneurs comme une référence dans la bibliophilie spéléologique illustrée, et si vous le possédez, vous pouvez vous considérer comme un (e) bibliophile privilégié (e), plus encore s’il est dédicacé, appartenant au cercle restreint des personnes dont l‘achat prendra plus de valeur encore à l’avenir, puisque je n’ai pour l’instant pas l’intention de le rééditer avant un bon moment.
Car mon projet n’avait pas au départ une logique de profit, elle s’inscrivait au contraire dans la valorisation du travail accompli, souhaitant maintenir cette édition dans l’esprit d’une réalisation d’exception (c’est aussi le choix de la structure éditoriale naissante «Carnets Choisis»).
Merci également pour vos très nombreux compliments, ils me touchent d’autant plus qu’ils gratifient les efforts engagés pour la réalisation de cet ouvrage pendant tant d’années. Je ne parle pas de ma pratique et expérience spéléologiques, où je ne suis qu’un très piètre acteur, mais de ma constance (pour ne pas dire mon obstination) dans son élaboration, sans oublier les risques bien réels pris pour mener à bien ce travail au fond du gouffre (mes vertèbres cervicale s’en souviennent encore).
Je peux vous affirmer que travailler picturalement en conditions d’exploration spéléologique n’est pas une pratique courante, dans un milieu où en général, on ne prend pas de notes «artistiques», où on a autre chose à faire que de réaliser croquis, ou aquarelles (merci à la patience de mes copains) !
Ce fut sans remonter à la surface à chaque descente pendant plusieurs jours durant, assez difficile pour moi bien qu’au sein d'une équipe soudée et expérimentée dirigée par un explorateur très compétent, c’était généralement en zones totalement inconnues, souvent hostiles et instables (je repense à certaines trémies ou passages "arrosés"), toujours techniques, où les possibilités de secours en cas de problème étaient plus qu’aléatoires (ne serait-ce que pour la traversée de «La fissure de l’espoir», pour n’évoquer que ce passage)…
Vos compliments, j’aurai certainement le plaisir de les consigner dans un futur livre d’or, mais je ne peux dès à présent résister au plaisir d’ en faire partager quelques-uns à tous (es) les amis (es) qui me suivent sur ce blog (parmi tellement d’autres, je ne peux tous les citer) :
«Quel travail, mais aussi quelle passion, quelle vivacité, quel enthousiasme.. Nous découvrons sur tes pas ce monde karstique, ce monde où je ne suis jamais allée.»
                                Jackie
«Quel fantastique carnet, quelle somme de travail et d’informations ! …Ce fut un vrai défi que de peindre dans de telles conditions, et un tel sujet. Merci encore de nous accorder ce privilège de découvrir ce patrimoine exceptionnel et d’admirer tes aquarelles dans cette œuvre si unique…»
                                Elizabeth
«Ce n’est pas la moindre des choses que celle qui consiste à nous mener au seuil de cette expérience vécue dans les profondeurs de la terre et de la conscience : une béance entr’ouverte sur le mystère de la nature, sur son origine et celle de l’humanité qui en vient…» 
                                Gilbert
«Merci encore, et félicitations pour ce livre, les efforts réalisés avec tes amis spéléologues, la présentation même du livre, qui, décrivant les ténèbres de la grotte, n'oublie pas les villages et les habitants des Grands Causses. Le récit de cette aventure surprenante pour les aquarellistes est captivant, et ...je suis très fière de toi, mon «premier» professeur d'aquarelle»

                               Andrée
«Le livre est vraiment extraordinaire, c'est un très grand plaisir d'avoir cet ouvrage et d'en profiter…»
                                Cécile
«Nul doute que tes aquarelles vont me permettre de progresser et capucine et campanule m’accompagnent partout où je vais… Merci pour ton sens du partage et ta générosité.»
                                Gilles
«…Quelle merveille, c'est le cas de le dire! Quel travail, au delà de la beauté des aquarelles, l'importance du texte et la qualité de la mise en page, tout est rassemblé pour en faire une réussite. J'ignorais que tu étais aussi écrivain Alain, …c'est vraiment l'ouvrage d'une vie ou du moins d'une extraordinaire aventure.»
                                Dany
«…Il n'y a pas sur nos rayons ( plus de 11.000 entrées ) d'ouvrages qui ressemblent à ce que tu as réalisé . Même hors de nos frontières, je ne vois pas d'équivalent . Alors, on tient à te féliciter . Ce regard différent que tu portes sur le monde souterrain va faire beaucoup de bien à tous ces « spéléos » qui bouffent de la classique au kilomètre et ne savent plus prendre le temps de savourer ce merveilleux spectacle de la nature qui s'offre à nos yeux éblouis.»
                                Gérard (spéléologue et bibliophile)


Pour terminer ce billet, je dédie ces propos amicaux et enthousiastes à la cavité de l’Aven Noir, à son inventeur et à tous les acteurs de l’exploration dont je parle et dont je trace le portrait dans ce livre (y compris les pionniers), à cette région magnifique de gorges et grands causses, à ses villages authentiques, à ses habitants : ce sont eux les véritables héros de cette aventure, je n’en suis que l’humble rapporteur !

J'ai aussi une pensée de gratitude particulière envers la ville de Nant, ses élus, les propriétaires des terrains de la cavité, et l'Office du Tourisme de cette ville, qui m'ont soutenu et aidé dès le départ, pour mener à bien la réalisation de cet ouvrage.


À présent que les objectifs que je m'étais fixés pour mettre en valeur dans ce travail cette si belle région, les personnages que j'y ai rencontrés, ainsi que l'une de ses plus extraordinaires merveilles sont atteints grâce à vous, je vais pouvoir passer à la finalisation du programme de mes stages aquarelle et carnets de voyages 2014, dont je vous reparlerai bientôt...

Partager cet article

Repost0
17 septembre 2013 2 17 /09 /septembre /2013 22:25

Centre Presse Aveyron est le principal journal rouergat.

Je fête à travers lui aujourd’hui un anniversaire, qui, vous le voyez en fin d’article et dans ma vidéo, préfigure déjà un nouvel acte de naissance…

Mais si le journal préféré des ruthénois m'honore d'une pleine page dans l’un de ses récents numéros (voir plus ici, sur le site du journal), c’est que ma passion pour ce beau département m’a menée par le biais de l’aquarelle, à lui consacrer beaucoup de mon temps et à contribuer à en révéler les charmes secrets bien au-delà de ses limites administratives.

Centre Presse le 24-07-2013Cette sympathique page du quotidien Centre Presse est pour moi plus qu’un simple article dans les annales d’un été, allant rejoindre mes dossiers de presse : elle représente la continuité d’une époque avec le début d’une autre, un anniversaire, et préfigure en même temps un acte de naissance …qui sera sous le signe du merveilleux bien sûr, vous le constaterez bientôt !
Voici donc quel anniversaire je fête, évoqué dans mon dernier article : la parution de mon livre « Aveyron, Carnet de routes » il y a 8 ans déjà, ouvrage qui est toujours aussi apprécié malgré les années !
Le tout dernier tirage sera bientôt épuisé, et je ne sais pas du tout si mon éditeur le réimprimera malgré son succès, mais si j’en fête ainsi l’anniversaire, c’est que cet ouvrage marque un tournant dans la publication de mes carnets destinés au grand public, puisqu’ils étaient jusqu’à ce moment-là distribués par mes différents éditeurs sous forme de coffrets en tirages limités (bien avant la "mode" des carnets de voyages), et je n’avais aucune idée de la façon avec laquelle  ils allaient être acceptés par les lecteurs à bien plus grande échelle, sous forme de livre.
Couverture Aveyron, carnet de rtePremière de couverture, voici comment le site «fnac.com» résume l’ouvrage :
«Regard différent et nouveau sur un département qui fait figure de province à lui seul. À travers ses carnets de croquis et d'aquarelles, Alain Marc nous fait découvrir l'Aveyron autrement. L'artiste peintre nous invite à la rencontre d'un patrimoine, mais aussi de personnages singuliers, dont certains sont très peu connus malgré leur intérêt et leur originalité.
Dans sa peinture, Alain Marc nous révèle un univers insoupçonné : ses toiles expriment un voyage aux sources de l'art, magiques et bouleversantes, faites de matériaux bruts et précieux intimement mêlés, de charges minérales, de signes et d'évocations comme exhumées des strates insondables du temps. Un carnet de routes réalisé tout au long des saisons à travers les paysages, les villes et villages de l'Aveyron, par l'aquarelliste Alain Marc, très connu et apprécié des Aveyronnais dans et hors le département (360 000 aveyronnais en région parisienne). »

Bien que l’ouvrage ne se trouve plus dans nombre de librairies, balayé par les dernières nouveautés, les grandes enseignes le vendent encore (au moins sur Internet), et il est amusant, au moment où il risque de ne plus être réédité, d’en suivre la valeur selon les sites (son prix réel est actuellement de 30,50 €) : 

- Amazon.fr : il ne reste que 7 exemplaires vendus 28,98 € chacun
-  fnac.com : davantage d’exemplaires en stock, même prix de vente
- librairies AbeBooks.fr : ici l’ouvrage est considéré comme livre de collection (ce qu’il deviendra de toute façon à l’arrêt de sa publication), et on le trouvait à 32 € chez  Deastore à Rome (aujourd'hui épuisé dans cette librairie), à 61,44 € chez Nomade aux Mesnuls (...où il était il y a 8 jours à 33,91 €), ou à 47,65 € chez  Revaluation Books au Royaume Uni (hors frais d'expédition)…
Je ne continue pas ma liste qui pourrait vite devenir assez longue, mais si l’on se fie à ces dernières librairies qui misent sur la valorisation des beaux livres, on a intérêt à en acheter tant qu’il y en a encore, et à suivre leur «cote» comme on suivrait celle d’une œuvre d’art (toutes proportions gardées bien sûr), en se réjouissant de leur achat si on en possède déjà !
En tout cas, il m’a fallu cinq ans pour réaliser ce carnet et un an de plus pour lui trouver un éditeur.

Mais le temps est passé très vite depuis, et s’il reste présent sur le marché du livre depuis 8 ans, je ne suis pas resté les bras croisés depuis pour autant, et j’aurai bientôt le grand plaisir de vous faire découvrir mon tout dernier ouvrage !
Ce dernier m’a demandé bien plus de travail et d’efforts que le précédent (mes lectrices et lecteurs savent que je n'aime pas le travail "bâclé", réalisé dans un seul but commercial et pour "surfer" sur une tendance à la mode, qu'il me faut du temps pour élaborer un vrai travail carnettiste), mais je pense que c’est une belle réussite d’autant plus originale et rare, qu’il n’a jamais été réalisé de livre de ce genre sur le sujet qui en fait l‘objet.
…Mais c'est une surprise que je vous réserve pour bientôt, je vous invite à souffler avec moi pour l’instant, les huit bougies « d’Aveyron, carnet de routes ».

Partager cet article

Repost0
31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 15:55

Avant de percevoir à quel point la subtilité du gris reflète toutes les couleurs de la vie, il faut ressentir combien il peut dans ses nuances de  brume, magnifier le fruit de l’amour face à la mort de l’être aimé…
C’est en retrouvant l’une des sept merveilles du monde sur lesquelles nous étions lors du premier de mes stages « carnet de voyage » du début de l’année,  que j’écris cette phrase d’introduction et lance mes activités de la saison 2013 - 2014.
Je souhaite donc pour vous et pour moi, qu’elles se déroulent sous le signe du Merveilleux, de la découverte, de l’enthousiasme, et de la créativité, éléments faits de rêve et de réalité, une réalité d’autant plus belle que nous la partageons ici, sur les pages de ce blog.
En cela, si ce n’est déjà fait, n’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter dans la colonne de gauche du blog, en dessous de ma présentation : vous serez ainsi les premières personnes à être informées des principales nouveautés de mon activité.
Je vous reparlerai plus tard du futur programme de stages et de nombreux évènements qui m’ont occupé ces derniers mois limitant mes publications ici…
Gris du Taj Mahal C

Mais si j’ai le plaisir de vous retrouver aujourd’hui, c’est d’abord pour vous remercier de votre fidélité (merci également de partager mon blog et ses informations, votre aide est précieuse), en revenant avec vous à Agra en Inde, sur le site du Taj Mahal, avec un extrait de l’un de mes cours récents sur les gris, l’une des plus subtiles ternaires.
Celle-ci va se décliner lors de notre visite du splendide mausolée dans les brumes matinales de la rivière Yamunâ, d’un lumineux gris beige, à toutes les nuances des gris bleutés, roses et saumonés.

Pour voir cette vidéo arrêtez la musique indienne de fond en cliquant sur l'icone du petit haut-parleur, deuxième image en dessous.

Dans ce clip, un extrait de cours d'aquarelle appliquée aux carnets de voyages est consacré aux gris du Taj Mahal immergé dans les brumes matinales de la rivière Yamunâ. Ce cours n'est consacré qu'à la préparation des différents gris et non à l'interprétation du Taj Mahal lui-même en carnet de voyage, qui relève d'une approche différente, particulièrement en ce qui concerne la mise en valeur du contraste existant entre sa dimension onirique, sa fascinante beauté, et la vie qui grouille à ses pieds.

Ce sujet de mise en valeur carnettiste (comme le cours complet des gris) sera traité dans un suivi différent faisant partie de leçons approfondies concises et efficaces (de véritables cours particuliers sous forme de vidéos et fichiers PDF !), prochainement accessibles sur demande auprès d'Alain MARC pour un coût des plus abordable, voici donc, pour qui m’aura lu jusqu’ici, une très intéressante nouvelle ! 

Quant à l’extrait du cours des gris de cette vidéo, il ne présente pas les séquences théoriques ni pratiques de préparation de la couleur (pas plus que les procédés rapides d'exécution de ses différentes nuances sur le papier, séquences dont ont pu bénéficier les participants - es - au stage nous ayant emmené jusqu‘au Taj Mahal), mais permet de se faire une idée de la façon dont cette étude est abordée dans le cours complet, de façon didactique, simple et captivante. 

Taj Mahal 1Sur la terrasse nord du Taj Mahal dans la rosée du matin…
Évoquer le Taj Mahal, aller à sa rencontre, c’est se confronter au Merveilleux tant dans une dimension onirique dépassant le cadre du contexte historique, matériel et humain où il fut édifié, qu’esthétique, où la fascination pour une certaine forme de beauté, n’a d’égale que la prise en compte d’une réalité qui en fait le joyau le plus parfait de l'art musulman en Inde, et l'un des chefs-d'œuvre universellement les plus admirés du patrimoine de l'humanité.
Avant de vous laisser découvrir (si vous ne le savez déjà), dans la vidéo clôturant cet article, quelle étonnante (et bien réelle) histoire d’amour est à l’origine de la construction du fabuleux édifice et quel en est l’instigateur, je voudrais vous inviter grâce au panoramique ci-dessous, à non seulement vous approcher du Taj Mahal dans un survol à couper le souffle (comme personne ne peut le faire, le monument est particulièrement protégé), mais aussi à aller vous perdre au milieu des maisons colorées du plus proche quartier d’Agra, des jardins Moghols environnants, ou des rives de la rivière Yamunâ. Pour cela, cliquez sur l'image ci-dessous :
Gris du Taj Mahal CD’abord, mettez-vous en plein écran (« fullscreen mode », dernier bouton de droite en bas d’écran avant les photos du Taj Mahal, pour revenir en mode réduit touche "Echap" du clavier). Ensuite cliquez sur « HIDE CONTROLS » pour éliminer les boutons et photos qui vous gâchent la vue (en haut d’écran à gauche, mais par contre ne cliquez pas sur « Tour Map » !) : vous pouvez à présent laisser « tourner » le paysage en musique indienne, ou vous y promener vous-mêmes avec la souris comme si vous étiez en hélicoptère (clic gauche enfoncé), vous éloigner ou vous rapprocher des objets avec la molette de la souris, et surtout changer de point de vue et de site en cliquant sur les petits hélicoptères (revenir en mode réduit pour faire apparaître les hélicoptères) qui apparaissent parfois dans le ciel (c’est comme cela que vous irez vous émerveiller au dessus d’un Agra multicolore et grouillant de vie)…
Et, pour terminer, c'est ici qu'il faut cliquer pour visionner une vidéo de l'UNESCO, qui vous racontera l’histoire du Taj Mahal.
Je vous dis maintenant « à très bientôt », de nombreuses surprises sont à venir…

Partager cet article

Repost0
25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 22:26

Ne vous en faites pas, je reviens, c'est promis (avec bien des surprises, vous verrez...) !

Mais en attendant, vu le succès de la dernière session des "HERBES A CROQUER" (  voir mon dernier article) initiée sur les hauteurs jurassiennes à partir de la maison d’hôtes de Christiane COLIN, j'ai le plaisir de vous annoncer que ce stage est reconduit du 14 au 16 septembre prochain.
Il sera comme le précédent animé par nos deux talentueuses protagonistes :
- Christiane sur les sites botaniques et aux fourneaux, et Monique FÉLIX (sa sœur), qui vous accompagnera dans la réalisation picturale (ou photographique) de votre carnet de cueillettes et de recettes.

Vous pouvez vous inscrire directement auprès de Christiane COLIN au 03 81 46 51 63

Herbes à croquer stage août 2013 038

Vous connaissez toutes et tous le cassis, mais savez-vous le dessiner pour en faire une jolie page de carnet, ...avant de vous en servir pour préparer quelque original met ou liqueur dont Christiane vous fera partager les secrets ?

HERBES A CROQUER 2

Une salade de plantes sauvages, délicieuses (et décoratives !), que vous saurez peut-être préparer à la fin du stage ?

Partager cet article

Repost0
24 août 2013 6 24 /08 /août /2013 19:02

Avant mon retour sur ce blog, tandis que j’ai bien de la peine à quitter les prairies et pâturages verdoyants des hauteurs jurassiennes où viennent de se terminer mes stages aquarelle d’été, je souhaite vous annoncer un nouveau stage magnifique, qui aura lieu dans une semaine à partir de la jolie maison d’hôtes de Christiane COLIN : "HERBES A CROQUER" (au propre comme au figuré), un stage de cuisine et d’aquarelle ou photo en même temps !
Il sera animé par deux talentueuses personnalités :
- Christiane elle-même, dont beaucoup d’entre-vous connaissent déjà l’excellente cuisine (ou en eu des échos par les revues de gastronomie, de tourisme ou les reportages radio ou télévisés), qui dirigera la cueillettes des plantes comestibles et vous guidera pour les cours de cuisine les utilisant (pour mieux la connaître cliquez ici),
- Monique FÉLIX (sa sœur), formidable aquarelliste, illustratrice, auteur de nombreux livres (dont la fameuse petite souris enfermée dans un livre et qui le grignote pour en sortir, fit un tabac dans les années 1980 chez Gallimard et Créative Éditions pour les livres d’enfants, pour mieux la connaître cliquez ici), qui vous accompagnera dans la réalisation picturale (ou photographique) de votre carnet de cueillette et de recettes, ce qui vous paraîtra d’une étonnante facilité !
Avant de vous en dire plus, je pense au nombre de fois où n’ai-je pas entendu lors de nos repas de stage à chaque nouveau plat de Christiane: « - quand animes-tu un stage de cuisine, Christiane, où tu partagerais avec nous les secrets de ta cuisine et de la saveur des plantes sauvages qui ont faits ta renommée ? »
- Eh bien voilà, c’est décidé : elle partage avec vous cet été à l’occasion de ce stage ses recettes de "Précieuses cueillettes", et les petits secrets qui vont avec : pour vous, rien que pour vous, puisque vous avez encore le temps de vous inscrire pour cette magnifique opportunité !

HERBES A CROQUER 3Alors vous découvrirez le plaisir de parcourir les sous-bois et les généreuses prairies du Jura à la recherche des plantes, champignons et herbes sauvages qui décideront du thème gourmand de vos menus à déguster le soir même...
- Et ce programme de « mise au vert », me direz-vous, quand et pendant combien de temps ? - De quoi se compose-t-il ?
C’est très simple : il se déroule sur 2 journées exceptionnelles du 32 au 25 août prochain, comprenant la pension complète, le pique-nique du midi, les sorties botaniques avec reconnaissance et récolte des plantes qui décideront de votre menu du soir.
Chacun pourra confectionner un herbier, une collecte de photos pour les amateurs, et repartira avec un carnet de recettes personnalisé.
En prime, un détour est prévu pour visiter leur voisin herboriste qui vous délivrera ses secrets d'herbes séchées, sans oublier un bel atelier à votre disposition pour vous perfectionner et fignoler vos œuvres !
PRIX tout compris (séjour pension complète en chambre double + atelier cueillette / cuisine + peinture ou photo) = 320 € seulement,
    pour vous inscrire cliquez sur l’image ci-dessous :
HERBES A CROQUER

Partager cet article

Repost0